Edgewater Beach Hotel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les parties restantes de l'Edgewater Beach Hotel sont aujourd'hui des appartements

Le Edgewater Beach Hotel était un hôtel de luxe situé dans le secteur d'Edgewater à Chicago dans l'Illinois (États-Unis).

Construit en 1916 et appartenant à John Tobin Connery et James Patrick Connery, il était situé entre Sheridan Road et Berwyn Avenue en bordure du lac Michigan[1]. Le complexe possédait une plage privée et proposait des tours d'hydravions pour survoler Downtown Chicago[2]'[3].

Au cours de son existence, l'hôtel a accueilli de nombreuses célébrités, dont Marilyn Monroe, Frank Sinatra, Judy Garland, Charlie Chaplin, Bette Davis, Tallulah Bankhead, Nat King Cole et les présidents américains Franklin D. Roosevelt et Dwight D. Eisenhower. L'hôtel était connu pour accueillir de grands musiciens tels que Benny Goodman, Tommy Dorsey, Glenn Miller, Artie Shaw, Xavier Cugat, et Wayne King, qui ont également été diffusés sur la station de radio de l'hôtel, un précurseur de la WGN.

Le 14 juin 1949, le joueur de baseball Eddie Waitkus des Phillies de Philadelphie a été abattu et presque tué par un fan obsessionnel devant l'hôtel, dont l'histoire aurait en grande partie inspiré l'écrivain Bernard Malamud pour son roman The Natural (1952).

L'extension en 1951 de Lake Shore Drive entre Foster Avenue et Hollywood Avenue coupe l'hôtel de la plage menant à une réduction de l'activité. L'hôtel a fermé en 1967 et les principaux bâtiments ont été démolis peu après[1]. Le Edgewater Beach Co-op, construit en 1928[4], est la seule partie du complexe à n'avoir pas été rasée. Elle a été reconvertie en appartements et l'ensemble fait aujourd'hui partie du Bryn Mawr Historic District, où de nombreux bâtiments Art déco s'y trouve.

Les développeurs ont également construit un hôtel jumeau, l'Edgewater Golfe Hotel à Biloxi (Mississippi). Les deux projets ont été conçus par le cabinet d'architectes Marshall and Fox de Chicago.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Laura Enright, Chicago's Most Wanted: The Top 10 Book of Murderous Mobsters, Midway Monsters, and Windy City Oddities, Dulles, VA, Brassey's,‎ 2005, 1e éd., poche (ISBN 978-1-57488-785-3, OCLC 57186120, LCCN 2004027615), « Architecture », p. 31
  2. (en) « Edgewater Beach Hotel », Emporis (consulté le 2008-08-21)
  3. (en) Ginny Weissman, « The Edgewater Beach Hotel: Magic by the Lake », Chicago Stories, WTTW11 (consulté le 2008-08-21)
  4. (en) « Edgewater Beach Apartments », Emporis (consulté le 2008-08-21)

Lien interne[modifier | modifier le code]