Eddy Wally

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Eddy Wally

Eddy Wally (né sous le nom d'Eduard Van De Walle le 12 juillet 1932) est un chanteur originaire de Zelzate (Flandre-Orientale, Belgique). Il s'auto-proclame la « voix de l'Europe »[1].

Informations générales[modifier | modifier le code]

Eddy Wally s'est produit dans le monde entier en tant que crooner et homme de spectacle, de la Chine à l'Australie, dans toute l'Europe, aux États-Unis d'Amérique et, pour 24 représentations en 1979, en URSS[2].

Eddy Wally est principalement connu pour ses chansons Chérie[3], qui a été double disque de platine[4], Ik spring uit een vliegmachien (« Je saute d'un avion »), et Dans Mi Amor.

Iconographie culturelle[modifier | modifier le code]

En dehors et sur la scène, Eddy Wally se présente habillé de costumes étincellants, brillants et chers. Ils se caractérisent par un style kitsch, réminiscence de Liberace. La garde-robe extravagante d'Eddy Wally a été acquise par le Stedelijk Modemuseum van Hasselt en 2004, et a été présentée sous le titre de Eddy Wally's Geweldige Garderobe. Cette exposition consiste en 115 habits faits sur mesure, chacun étant évalué à 5 000 € l'unité[5].

L'artiste belge Kamagurka a dit de lui en octobre 2009 :

« Eddy Wally est popart[6]. »

Origine[modifier | modifier le code]

Eddy Wally a débuté en tant que vendeur de maroquinnerie sur les marchés et est devenu populaire dans les années 1960 après son association avec le producteur néerlandais Johnny Hoes. Il avait sa propre discothèque, Chérie-Paris Las Vegas, initialement nommée Eddy Wally's Texas Bar.

Eddy Wally apparaît fréquemment dans l'émission de télévision anglaise Eurotrash, principalement pour ses habits extravagants et son nom.

Asteroïde[modifier | modifier le code]

Un astéroïde, (9205) Eddywally, a été baptisé d'après son nom[7]. Il orbite autour du Soleil, de Mars et de Jupiter.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « All it takes in the eurovision song contest » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), 3minutes.me. Consulté le 2010-02-25
  2. « L'Écho : Eddy Wally, l'icône de la chanson flamande » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Lecho.be, 2008-07-21. Consulté le 2010-02-25
  3. « Cherie », Www.Muziekarchief.Be (consulté le 2010-02-25)
  4. (en) « E.Wally Discography at Discogs », Discogs.com (consulté le 25 février 2010)
  5. (en) « Showkostuums van Eddy Wally tentoongesteld in Hasselt », Hbvl.be,‎ 10 septembre 1999 (consulté le 25 février 2010)
  6. (en) « Eddy Wally is popart »,‎ 31 octobre 2009 (consulté le 25 février 2010)
  7. (en) « Minor Planet Names: Alphabetical List », Cfa.harvard.edu (consulté le 25 février 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]