Eddie Shore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Eddie Shore

Photographie en noir et blanc d'Ace Bailey et Eddie Shore

Eddie Shore (à droite) serrant la main d'Ace Bailey en 1933.

Surnom(s) L'Express d'Edmonton[1]
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Né le 25 novembre 1902,
Fort Qu'Appelle (Canada)
Mort le 16 mars 1985,
Springfield (États-Unis)
Entraîneur décédé
A entraîné Indians de Springfield (IAHL)
Bisons de Buffalo (LAH)
Rangers de Fort Worth (USHL)
Activité 1941 – 1955
Joueur décédé
Position défenseur
Tirait de la droite
A joué pour Bruins de Boston (LNH)
Americans de New York (LNH)
Indians de Springfield (IAHL)
Bisons de Buffalo (LAH)
Carrière pro. 1924 – 1944

Temple de la renommée : 1950

Temple de la renommée LAH : 2006

Edward William « Eddie » Shore (né le 25 novembre 1902 à Fort Qu'Appelle, en Saskatchewan au Canada - mort le 16 mars 1985) est un joueur professionnel de hockey sur glace.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Surnommé L'Express d'Edmonton, Shore a débuté sa carrière de joueur de hockey dans la Western Canada Hockey League avec les Capitals de Regina en 1924. Il est converti en défenseur alors qu'il joue pour les Eskimos d'Edmonton. La WCHL ferme ses portes et les droits de Shore sont cédés aux Bruins de Boston de la Ligue nationale de hockey en 1926-1927. À sa première année, Shore inscrit 12 buts et 6 aides pour 18 points, un total impressionnant pour un défenseur de la LNH de cette époque. En plus d'être une menace à l'attaque, Shore est un défenseur robuste et dur, établissant un record de 165 minutes de pénalité à sa deuxième saison avec Boston.

Shore a été appelé à faire partie de l'équipe d'étoiles de la LNH huit des neuf premières années où la ligue a tenu l'évènement. Il était le seul défenseur de la LNH à gagner quatre fois le trophée Hart[2]. Shore a permis aux Bruins de remporter deux Coupes Stanley. Il est souvent décrit comme l'un des meilleurs défenseurs à avoir évolué dans la LNH.

Shore a personnifié le style de hockey, dur et robuste. Un joueur avec du cœur, du caractère et de la ténacité, une image immortalisée par Paul Newman dans le film culte Slapshot : « [...] du hockey comme au temps d'Eddie Shore ! ».[réf. nécessaire]

Carrière de dirigeant[modifier | modifier le code]

En 1939, alors qu'il joue encore pour les Bruins, Shore achète les Indians de Springfield de la Ligue américaine de hockey[3]. Il joue pendant trois saisons avec les Indians ; en 1942, l'effort de guerre des États-Unis s'intensifie et les Indians voient leur patinoire réquisitionnée. Shore décide de louer le service de son équipe aux Bisons de Buffalo[4]. Lors des saisons 1942-1943 et 1943-1944, son équipe des Bisons remporte à deux reprises la Coupe Calder en tant que champions des séries éliminatoires[5].

Eddie Shore est élu au Temple de la renommée du hockey en 1947, dans la deuxième promotion de l'institution. En 1954, il est entraîneur de l'équipe des Indians de Springfield[6]. En 1959, la LAH décide de mettre en place un trophée pour le meilleur défenseur de la saison et ils nomment ce nouveau trophée le Trophée Eddie Shore[3]. Jusqu'en 1967, Shore reste à la tête des Indians[3] et deux ans après, il reçoit le Trophée James C. Hendy récompensant ses contributions en tant que dirigeant à la tête de Springfield[7]. En 2006, la Ligue américaine de hockey crée son propre Temple de la renommée de la LAH et Shore en fait partie aux côtés de Johnny Bower, Jack Butterfield, Jody Gage, Fred Glover, Willie Marshall et Frank Mathers[8].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[9]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1923-1924 Millionaires de Melville S-SSHL 2 6 2 8 0
Coupe Allan 9 8 6 14 0
1924-1925 Capitals de Regina WCHL 24 6 0 6 75
1925-1926 Eskimos d'Edmonton WCHL 30 12 2 14 86 2 0 0 0 8
1926-1927 Bruins de Boston LNH 40 12 6 18 130 8 1 1 2 40
1927-1928 Bruins de Boston LNH 43 11 6 17 165 2 0 0 0 8
1928-1929 Bruins de Boston LNH 39 12 7 19 96 5 1 1 2 28
1929-1930 Bruins de Boston LNH 42 12 19 31 105 6 1 0 1 26
1930-1931 Bruins de Boston LNH 44 15 16 31 105 5 2 1 3 24
1931-1932 Bruins de Boston LNH 45 9 13 22 80
1932-1933 Bruins de Boston LNH 48 8 27 35 102 5 1 0 1 14
1933-1934 Bruins de Boston LNH 30 2 10 12 57
1934-1935 Bruins de Boston LNH 48 7 26 33 32 4 0 1 1 2
1935-1936 Bruins de Boston LNH 45 3 16 19 61 2 1 1 2 12
1936-1937 Bruins de Boston LNH 20 3 1 4 12
1937-1938 Bruins de Boston LNH 48 3 14 17 42 3 0 1 1 6
1938-1939 Bruins de Boston LNH 44 4 14 18 47 12 0 4 4 19
1939-1940 Bruins de Boston LNH 4 2 1 3 4
Americans de New York LNH 10 2 3 5 9 3 0 2 2 2
1939-1940 Indians de Springfield IAHL 15 1 14 15 18 2 0 1 1 0
1940-1941 Indians de Springfield LAH 56 4 13 17 66 3 0 0 0 2
1941-1942 Indians de Springfield LAH 35 5 12 17 61 5 0 3 3 6
1943-1944 Bisons de Buffalo LAH 1 0 0 0 0
Totaux LNH 550 105 179 284 1 047 55 7 12 19 181

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Stan Fischler, Boston Bruins: Greatest Moments and Players, Sports Publishing LLC,‎ 2001, 300 p. (ISBN 978-1582613741)
  • (en) Kerry Keene, Tales from the Boston Bruins, Sports Publishing LLC,‎ 2003, 200 p. (ISBN 978-1582615653)
  • (en) John Nichols, The History of the Boston Bruins, The Creative Company,‎ 2003, 32 p. (ISBN 978-1583412756)
  • (en) Dan Diamond, Total Hockey: The Official Encyclopedia of the National Hockey League, Total Sports,‎ 1998, 1879 p. (ISBN 978-0836271140)
  • (en) National Hockey League, Official Guide & Record Book / 2010, Triumph books,‎ 2010, 664 p. (ISBN 978-1-60078-303-6)
  • (en) American Hockey League, 2010-11 American Hockey League Guide & Record Book,‎ 2011, 324 p.