Eck Robertson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Eck Robertson

Description de cette image, également commentée ci-après

Eck Robertson en 1923

Informations générales
Nom de naissance Alexander Robertson
Naissance 20 novembre 1887
Delaney, Arkansas, États-Unis
Décès 15 février 1975 (à 87 ans)
Borger, Texas, États-Unis
Genre musical Musique country
Instruments Fiddle
Années actives Des années 1920 aux années 1960
Labels Victor Records

Alexander "Eck" Robertson (né le 20 novembre 1887 à Delaney, Arkansas et mort le 15 février 1975 à Borger, Texas) est un joueur de fiddle américain, connu pour être le premier artiste de musique country à avoir été enregistré en 1922.

Biographie[modifier | modifier le code]

Robertson grandit dans une ferme du Texas où sa famille s'est installé depuis 1891. À l'âge de 5 ans, Robertson commence à apprendre à jouer du fiddle puis du banjo et de la guitare. Durant les années 1920, il se produit régulièrement à l'"Annual Old Confederate Soldiers' Reunions". Il devient ami avec le joueur de fiddle Henry C. Gilliland qui l'accompagna à New-York pendant l'été 1922. Là-bas, ils auditionnèrent et obtinrent un contrat pour un enregistrement pour la Victor Talking Machine Company.

Le 30 juin 1922, Robertson enregistra six chansons, dont la plus connue "Sally Gooden", avec la participation du duo Arkansaw Traveler. Le disque sortira vers la fin de l'année 1922, mais Victor Records n'en fera pas une grande promotion et il ne se vendra pas en grande quantité.

Le deuxième enregistrement de Robertson sera en août 1929. En compagnie de sa femme Nettie à la guitare, sa fille Daphne à la guitare ténor et son fils Dueron au banjo, ils enregistrent ensemble ce disque jusqu'au mois de septembre où ils enregistrent leur dernier titre en compagnie de J. B. Cranfill.

Robertson continua à se produire dans plusieurs spectacles et à la radio. Dans les années 1960, John Cohen vint à la rencontre de Robertson dans sa maison d'Amarillo, au Texas et le musicien et folkloriste Mike Seeger fit encore une fois enregistrer Robertson pendant cette période.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Stars of Country Music, (University of Illinois Press, 1975)
  • Tony Russell; Country Music Originals, (Oxford University Press, 2007)

Liens externes[modifier | modifier le code]