Rémora fuselé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Echeneis naucrates)
Aller à : navigation, rechercher

Echeneis naucrates • Rémora fuselé, Rémora rayé

Le rémora fuselé ou rémora rayé ou rémora commun (Echeneis naucrates) est un poisson commensal de la famille des Echeneidae[1].

Distribution et habitat[modifier | modifier le code]

Il a une distribution circumtropicale[2]. Il se rencontre aussi bien en pleine eau que proche des côtes[3]. Il a pour habitude, via son disque adhésif du haut de sa tête, de se fixer temporairement sur divers gros animaux marins comme les requins, les raies, les gros poissons, les tortues marines, les baleines, les dauphins et même parfois les bateaux ainsi que les plongeurs[4],[5].

Alimentation[modifier | modifier le code]

Selon sa maturité ou sa situation, seul ou en compagnie d'un hôte, le régime alimentaire du rémora fuselé diffère. Juvénile, il officie comme poisson nettoyeur sur les stations récifales et sa nourriture consiste alors en de petits crustacés (copépodes, isopodes et ostracodes) présents sur le corps des poissons[6]. Lorsqu'il est lié à un hôte, il mange soit les crustacés parasites de ce dernier, soit les morceaux de nourriture s'échappant lors des phases de nourrissage ou encore en filtrant les nutriments au travers ses dents lorsqu'il est en mode navigation fixé sur son hôte[7]. Isolé, il demeure proche d'un récif où il capture ses proies comme de petits crustacés, des calamars et autres petits poissons[8].

Divers[modifier | modifier le code]

Ce poisson sert aux pêcheurs de l'Océan indien, australiens ou des Caraïbes : ils attachent une corde à la queue du poisson et attendent qu'il se fixe solidement à la carapace d'une tortue marine ou d'un gros poisson. Les pêcheurs parviennent de cette façon à capturer de grandes tortues ou des raies entre autres[9].

Attention, il partage le nom rémora commun avec Remora remora, il est donc préférable d'utiliser les noms Rémora fuselé ou rémora rayé.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.fishbase.org/comnames/CommonNamesList.php?ID=2467&GenusName=Echeneis&SpeciesName=naucrates&StockCode=2661
  2. FishBase, consulté le 17 octobre 2013
  3. Cervigón, F., R. Cipriani, W. Fischer, L. Garibaldi, M. Hendrickx, A.J. Lemus, R. Márquez, J.M. Poutiers, G. Robaina and B. Rodriguez, 1992. Fichas FAO de identificación de especies para los fines de la pesca. Guía de campo de las especies comerciales marinas y de aquas salobres de la costa septentrional de Sur América. FAO, Rome. 513 p. Preparado con el financiamento de la Comisión de Comunidades Europeas y de NORAD.
  4. Lieske, E. and R. Myers, 1994. Collins Pocket Guide. Coral reef fishes. Indo-Pacific & Caribbean including the Red Sea. Haper Collins Publishers, 400 p.
  5. Andrade, A.B., 2007. Echeneis naucrates (Linnaeus) (Perciformes, Echeneidae), unusual interaction with a diver. Pan-American J. Aquat. Sci. 2(1):1.
  6. Sazima, I., R.L. Moura and M.C.M. Rodrigues, 1999. Juvenile sharksucker, Echeneis naucrates (Echeneidae), acting as a station-based cleaner fish. Cybium 23(4):377-380.
  7. http://doris.ffessm.fr/fiche2.asp?fiche_numero=2349
  8. http://doris.ffessm.fr/fiche2.asp?fiche_numero=2349
  9. Collette, B.B., 1999. Belonidae. Needlefishes. p. 2151-2161. In K.E. Carpenter and V.H. Niem (eds.) FAO species identification guide for fishery purposes. The living marine resources of the Western Central Pacific. Volume 4. Bony fishes part 2 (Mugilidae to Carangidae). FAO, Rome.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :