Ecgfrith de Northumbrie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ecgfrith.

Ecgfrith (64520 mai 685) est roi de Northumbrie de 670 jusqu'à sa mort. Il dirige la Northumbrie au sommet de sa puissance, mais son règne s'achève sur une défaite désastreuse durant laquelle il perd la vie.

Contexte[modifier | modifier le code]

Ecgfrith est le fils de son prédécesseur, Oswiu de Northumbrie. L'historien Bède relate qu'Ecgfrith est retenu en otage par les Merciens lors de l'invasion de la Northumbrie par Penda de Mercie en 654 (ou 655). Penda est vaincu et tué par les Northumbriens sous les ordres d'Oswiu durant la bataille de Winwaed.

Règne[modifier | modifier le code]

Ecgfrith devient roi de Deira, un sous-royaume de la Northumbrie, en 664 puis roi de Northumbrie après la mort de son père, le 15 février 670.

En 660, il épouse Æthelthryth, la fille d'Anna d'Est-Anglie, qui rapidement rentre dans les ordres, acte qui la rapproche probablement de Wilfrid, archevêque de York. Ecgfrith épouse en secondes noces Eormenburg.

Au début de son règne, il combat et vainc les Pictes qui s'étaient révoltés et avaient fondé le sous-royaume de Lothian dans le nord de la Northumbrie. En 674, il vainc Wulfhere de Mercie et s'empare du Lindsey. En 679, il combat les Merciens menés par Æthelred (qui avait épousé Osthryth, la sœur d'Ecgfrith). Le frère d'Ecgfrith, Ælfwine, est tué au combat, et la province de Lindsey est restituée lors des négociations de paix, menées par Théodore de Cantorbéry.

En 684 Ecgfrith envoie une expédition en Irlande mené par son général Berht, elle semble avoir échoué dans le sens où aucun territoire irlandais ne fut conquis par la Northumbrie, mais elle fut aussi un succès par le nombre d'esclaves capturés et l'obtention d'un butin conséquent.

En 685, contre l'avis de Cuthbert, il commande une armée contre les Pictes, menés alors par son cousin Bruide mac Bili. S'ensuit une cuisante défaite, dans laquelle il trouve la mort et qui affaiblit sérieusement la puissance de la Northumbrie dans le nord. Bède date le début du déclin de la Northumbrie de la mort d'Ecgfrith.

Son demi-frère illégitime Aldfrith lui succède.

Une légende populaire raconte que sa reine, le suivant de près (elle ne supportait pas de rester derrière dans les quartiers royaux), attendait patiemment des nouvelles de la bataille. Durant la campagne, Cuthbert s'y arrêta et dit à Eormemburg qu'il eut une vision de la mort de son mari, et lui recommanda de retourner au palais et de s'enfuir avec ses enfants. Presque simultanément, un messager arriva du champ de bataille annonçant la mort du roi.

En dehors de ses activités militaires, Ecgfrith apparaît comme le premier roi de Northumbrie, et peut-être même le premier roi anglo-saxon, à avoir utilisé le penny en argent, qui deviendra la principale monnaie anglaise durant des siècles. Diverses pièces de monnaie avaient circulé auparavant, mais elles étaient rares.

Références[modifier | modifier le code]