Eberhard Wächter (peintre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Eberhard Wächter, par Ludovike Simanowiz

Eberhard Wächter est un peintre allemand né à Stuttgart le 29 février 1762, décédé dans la même ville le 14 août 1852. Il fut élève à Paris de Jean-Baptiste Regnault, de David, puis de Gros. Dans l'atelier de David, il retrouva son compatriote le peintre Gottlieb Schick. Il se rendit en Italie où à Rome il se convertira au catholicisme et sa peinture reflète alors ses sentiments religieux : L'Enfant Jésus et l'Agneau, Job et ses amis. En 1798, il dut fuir devant l'armée révolutionnaire française et alla à Vienne n'ayant pas pu trouver d'emploi dans sa ville natale à cause de sa conversion. On trouve dans son rejet des règles académiques dénuées selon lui de toute sensibilité, des accointances avec celui des frères de Saint Luc, les fondateurs du mouvement nazaréen qui, en 1810, quittent l'Académie de Vienne pour les mêmes raisons et s'installent à Rome.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Sainte Cécile priant près d'un orgue, huile sur toile, 77 par 80, datée de 1837, passée en vente aux enchères chez Lempertz à Cologne le 18 novembre 2006, n° 1501.