Eberhard Havekost

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Eberhard Havekost

Naissance 1967
Dresde
Nationalité Allemand Drapeau de l'Allemagne
Activités artiste-peintre
Maîtres Ralf Kerbach
Récompenses Karl Schmidt-Rottluff stipendium

Eberhard Havekost est un peintre contemporain allemand, né en 1967 à Dresde.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a étudié à la Hochschule für Bildende Künste (École d'enseignement supérieur des beaux arts) à Dresde ou il a été élève de Ralf Kerbach.

Ses œuvres sont présentes dans les collections du Museum of Modern Art[1], le Denver Art Museum, le Kunstmuseum Wolfsburg[2], le Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3], le Staatliche Kunstsammlungen à Dresde, le Tate à Londres[4].

Eberhard Havekost vit et travaille à Berlin[5].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1996-98 - Four Portraits, Museum of Modern Art, New York[6]
  • 1999 - Sympathie, Museum of Modern Art, New York[7]
  • 2001 - Intro 2, Kunstmuseum Wolfsburg, Wolfsbourg[2]
  • 2001 - Robotron, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2002 - Objekt, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2002 - Kino, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2002 - Windmesser 1_2, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2002 - Windmesser 2_2, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2002 - Regal, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2003 - Dresden 3 (1/4), Kunstmuseum Wolfsburg, Wolfsbourg[2]
  • 2003 - Dresden 3 (2/4), Kunstmuseum Wolfsburg, Wolfsbourg[2]
  • 2003 - Dresden 3 (3/4), Kunstmuseum Wolfsburg, Wolfsbourg[2]
  • 2003 - Filter 2, Kunstmuseum Wolfsburg, Wolfsbourg[2]
  • 2003 - Stuhl, Kunstmuseum Wolfsburg, Wolfsbourg[2]
  • 2003 - Trash 1, Staatliche Kunstsammlungen, Dresde
  • 2004 - Spiderman, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2004 - Phantom, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2004 - Theke, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2004 - Mund, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2004 - Mercedes, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2004 - Spreelacart, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2004 - Ikea, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2004 - Bau, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2004 - Aquazoo, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2004 - Esel, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2004 - Hotel, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2004 - Awning 1, Museum of Modern Art, New York[8]
  • 2004 - Ghost 1, Tate à Londres[9]
  • 2004 - Ghost 2, Tate à Londres[10]
  • 2005 - You don't know what is in the dark side, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2005 - Indianer, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2005 - Holz, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2005 - Whisky, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2005 - Superstar, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2005 - 14 Uhr, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2005 - 12 Uhr, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2005 - Superstar, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2005 - Lost city, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2005 - Destiny, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2008 - Infinity 1 and 2, Tate à Londres[11]

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

  • 1995 - WÄRME, Galerie Gebr. Lehmann, Dresde
  • 1997 - Frieren, Galerie Gebr. Lehmann, Dresde
  • 1997 - Abstecher I, Galerie Gebr. Lehmann, temporäre Dependance Berlin
  • 1997 - Förderkoje, Art Cologne, Cologne
  • 1998 - ZOOM, Anton Kern Gallery, New York
  • 1998 - Fenster-Fenster, Kunstmuseum Luzerne[12]
  • 1999 - Kontakt, Galerie Gebr.Lehmann, Dresde
  • 1999 - Statements, Art Bâle, Bâle
  • 1999 - Druck Druck, Galerie für Zeitgenössische Kunst, Leipzig
  • 2000 - MOBILe, Galerie Gebr.Lehmann, Dresde
  • 2001 - Driver, Galerie Johnen+Schöttle, Cologne
  • 2001 - DRIVER, Museu de Arte Contemporanea de Serralves, Porto
  • 2001 - Dimmer, Galerie Gebr.Lehmann, Dresde
  • 2001 - J.F.B.-Hobby Industries, Galerie Onrust, Amsterdam
  • 2001 - Pressure-Pressure, Anton Kern Gallery, New York
  • 2003 - Lieu d'Art contemporain, Sigean
  • 2003 - Centre d'art contemporain, maison des arts Georges Pompidou, Cajarc
  • 2003 - dynamic UND, White Cube, Londres[13]
  • 2003 - Beauty walks a razors edge, Galerie Gebr.Lehmann, Dresde
  • 2003 - McTREK CAMP 4, Galerie Johnen+Schöttle, Cologne
  • 2003 - Square, Anton Kern Gallery, New York
  • 2004 - circaware, Galerie Ghislaine Hussenot, Paris
  • 2004 - Brandung, Galerie Gebr.Lehmann, Dresde
  • 2004 - Graphik 1999-2004, Kupferstich-Kabinett, Dresde
  • 2004 - Project Room, Rubell Family Collection, Miami
  • 2004 - Marvel, Anton Kern Gallery, New York
  • 2005 - Harmonie, Kunstmuseum Wolfsburg, Wolfsbourg[14]
  • 2005 - Sonnenschutz, Roberts & Tilton, Los Angeles
  • 2006 - Paintings from the Rubell Family Collection, American University Museum, Katzen Arts Center, Washington
  • 2006 - Harmony 2, Stedelijk Museum, Amsterdam
  • 2006 - backstage, Galerie Gebr. Lehmann, Dresde
  • 2007 - Zensur, Anton Kern Gallery, New York
  • 2007 - Background, White Cube, Londres[13]
  • 2007 - Paintings from the Rubell Family Collection, Art Gallery at Florida Gulf Coast University, Fort Myers et Tampa Museum of Art, Tampa
  • 2008 - Entrée, FRAC Auvergne, Clermont-Ferrand[15]
  • 2008 - Zensur 2, Galerie Gebr. Lehmann, Part1, Dresde
  • 2008 - Zensur 2, Galerie Gebr. Lehmann, Part2, Berlin
  • 2010 - Staatliche Kunstsammlungen, Dresde[16]
  • 2010 - Guest, White Cube, Londres[13]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Eberhard Havekost. (German, born 1967) », sur moma.org
  2. a, b, c, d, e, f et g (en) « Eberhard Havekost in the collection », sur www.kunstmuseum-wolfsburg.de
  3. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z, aa et ab (pt) « Museu de Arte Contemporanea de Serralves », sur emuseum.serralves.pt
  4. (en) « Eberhard Havekost », sur www.tate.org.uk
  5. (en) « Imagination Becomes Reality Part II: Painting Surface Space », sur www.sammlung-goetz.de
  6. (en) « Four Portraits », sur moma.org
  7. (en) « Sympathie », sur moma.org
  8. (en) « Awning 1 », sur moma.org
  9. (en) « Ghost 1 », sur www.tate.org.uk
  10. (en) « Ghost 2 », sur www.tate.org.uk
  11. (en) « Infinity 1 and 2 », sur www.tate.org.uk
  12. (en) « Eberhard Havekost Kunstmuseum Luzern », sur le site de Frieze (magazine),‎ janvier-février 1999
  13. a, b et c (en) « White Cube - Eberhard Havekost », sur www.whitecube.com
  14. (en) « Eberhard Havekost Kunstmuseum Wolfsburg, Germany », sur le site de Frieze (magazine),‎ mai 2006
  15. Entrée - FRAC Auvergne - Texte Jean-Charles Vergne (ISBN 978-2-907672-05-04[à vérifier : ISBN invalide])
  16. (en) « Eberhard Havekost. Exhibition - November 13, 2010 to February 6, 2011 », sur www.skd.museum