Eberhard Godt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Eberhard Godt
Naissance
Lübeck
Décès (à 95 ans)
Origine Empire allemand
Allégeance Drapeau : Troisième Reich Reich allemand
Grade US-O8 insignia.svg Contre-amiral
Années de service 19181945
Conflits Première Guerre mondiale
Seconde Guerre mondiale
Faits d'armes Bataille de l'Atlantique (1939-1945)
Opération Teardrop

Eberhard Godt né le à Lübeck et décédé le est un contre-amiral allemand qui participe à la Seconde Guerre mondiale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Eberhard Godt était un officier de la marine allemande, il a participé à la Première Guerre mondiale et à la Seconde Guerre mondiale.

Il a rejoint la Kaiserliche Marine en 1918 et a démissionné après le cessez le feu en novembre de la même année. En mars 1920, il reprend du service dans la Reichsmarine et a servi à bord de navires jusqu'en 1935 quand il a été transféré dans l'armée des Sous-marin. En janvier 1938, il a été nommé commandant en second des opérations de l'U-boat derrière Karl Donitz. Il a continué dans son rôle jusqu'en janvier 1943, quand il a pris le commandement tactique des opérations de U-Boat quand Dönitz fut promu au commandement de la Kriegsmarine.

Le est entré dans la zone spéciale en Colombie, mais son immigration a été rejetée le . Pendant ce temps, il a témoigné comme témoin au procès de Nuremberg. Après sa libération, il a travaillé de 1949 à 1952 en tant qu'employé du musée de la Deutsche Marine de Bremerhaven.

Après la guerre, il a écrit son histoire sur les opérations de la Kriegsmarine durant la Seconde Guerre mondiale.

Jusqu'à la mort de son ancien patron Karl Donitz, Godt est resté ami.

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Hans H. Hildebrand et Ernest Henriot, Deutschlands Admirale : 1849-1945 : die militärischen Werdegänge der See-, Ingenieur-, Sanitäts-, Waffen- und Verwaltungsoffiziere im Admiralsrang, Osnabrück, Biblio-Verl, coll. « Deutschlands Generale und Admirale » (no 1,1),‎ 1989, 481 p. (ISBN 3-764-81499-3 et 978-3764814991, OCLC 230922151)

Notes et références[modifier | modifier le code]