Easdale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Easdale
Eilean Eisdeal (gd)
Easdale avec le village d'Ellenabeich au premier plan vus depuis Dun Mòr, une colline de Seil.
Easdale avec le village d'Ellenabeich au premier plan vus depuis Dun Mòr, une colline de Seil.
Géographie
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Archipel Îles Slate
Localisation Firth of Lorn (océan Atlantique)
Coordonnées 56° 17′ 33″ N 5° 39′ 30″ O / 56.2924, -5.6584 ()56° 17′ 33″ N 5° 39′ 30″ O / 56.2924, -5.6584 ()  
Superficie 1 km2
Point culminant non nommé (38 m)
Géologie Île continentale
Administration
Nation constitutive Écosse
Council Area Argyll and Bute
Démographie
Population 60 hab. (2006)
Densité 60 hab./km2
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+0
Site officiel www.easdale.org/

Géolocalisation sur la carte : Argyll and Bute

(Voir situation sur carte : Argyll and Bute)
Easdale
Easdale

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
Easdale
Easdale
Îles du Royaume-Uni

Easdale, en gaélique écossais Eilean Eisdeal, est une île du Royaume-Uni située en Écosse, dans les îles Slate qui font partie des Hébrides intérieures. Easdale se situe dans la mer des Hébrides et fait partie du council area d'Argyll and Bute.

Géographie[modifier | modifier le code]

Carrière d'ardoise inondée sur Easdale avec l'île de Mull au dernier plan.

Easdale se trouve dans le Firth of Lorn, un firth qui sépare Skye du reste de l'Écosse. Administrativement, elle fait partie du council area d'Argyll and Bute.

C'est la plus petite île habitée des Hébrides intérieures.

Un bac fait le lien entre Easdale et Ellenabeich sur l'île voisine de Seil, séparée d'Easdale par un étroit chenal de 200 mètres de largeur. Cette proximité a parfois fait confondre Ellenabeich avec Easdale.

En 2005, le conseil d'Argyll and Bute produit des plans pour construire un pont entre Easdale et Seil. Mais il faudrait aussi construire des routes, peu nombreuses sur Easdale, pour que les voitures puissent s'y rendre, car l'île est toujours sans voitures en 2014[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Vue de la jetée qui permettait de charger les ardoises sur les bateaux.

Le nom des îles Slate, littéralement « îles d'ardoise », provient de la géologie du terrain. En effet, le sol de ces îles est constitué d'ardoises qui sont extraites sur Easdale dans sept carrières, du XVIIe siècle jusque dans les années 1950. Au plus fort de la production d'ardoise, qui s'exporte alors dans toute l'Écosse et jusqu'en Irlande, la population de l'île s'éleve à plus de 500 individus. Certaines carrières descendent sous le niveau de la mer et c'est leur inondation qui provoque le déclin de cette industrie. Ainsi, au début des années 1960, seuls quatre personnes vivent sur l'île.

Aujourd'hui, les 60 habitants de l'île se sont désormais tournés vers le tourisme et font fonctionner un écomusée. Une soixantaine de personnes, surtout des écossais, ont en outre une résidence secondaire sur Easdale. Beaucoup d'habitations se sont reconverties dans les Bed and Breakfast.

L'île joui d'une très bonne vitalité économique et démographique : parmi les 60 habitants, 13 sont des enfants, la majorité des foyers sont reliés à Internet et le musée attire 5 000 visiteurs par an. Depuis 1983, un championnat du monde de ricochets se déroule chaque année sur l'île.

En 1996, le Easdale Island Trust est fondé pour coordonner les actions menées sur l'île entre les habitants et le comté d'Argyll and Bute.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :