Earle Page

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Earle Page
Photographie de Earle Page en 1939.
Photographie de Earle Page en 1939.
Fonctions
11e Premier ministre d'Australie
Gouvernement Gouvernement Page
Prédécesseur Joseph Lyons
Successeur Robert Menzies
Leader du Country Party
19221939
Prédécesseur William McWilliams
Successeur Archie Cameron
Représentant de la circonscription de Cowper
Prédécesseur John Thompson
Successeur Frank McGuren
Biographie
Nom de naissance Earle Christmas Grafton Page
Date de naissance
Lieu de naissance Grafton
Nouvelle-Galles du Sud
Flag of the United Kingdom.svg Empire britannique
Date de décès (à 81 ans)
Lieu de décès Sydney
Nouvelle-Galles du Sud
Drapeau de l'Australie Australie
Nationalité Australien
Parti politique Country Party

Earle Page
Premiers ministre d'Australie
Leaders du Parti National

Sir Earle Christmas Grafton Page () était un homme politique australien qui fut le onzième Premier ministre d'Australie et qui est encore à l'heure actuelle, derrière Billy Hughes, le parlementaire ayant séjourné le plus longtemps au Parlement australien du au soit 39 ans et 361 jours[1].

Page est né à Grafton et a fait ses études à Sydney où il obtint son diplôme de Médecine en 1901. Il exerça à Sydney avant de s'engager dans l'armée australienne comme médecin militaire pendant la première Guerre mondiale où il servit en Égypte. Après la guerre il s'installa comme fermier et fut élu maire de Grafton.

In 1919 Page fut élu député de Cowper en tant que candidat de l'"Association des Fermiers et des Colons" ("the Farmers and Settlers Association") de Nouvelle-Galles du Sud qui devint le "Country Party" en 1920. Il devint chef du parti en 1921. Le désaccord avec la politique agricole du gouvernement de Billy Hughes fut une des principales raisons de la création de ce parti et quand, aux élections de 1922, celui-ci fut assez fort pour être indispensable à la formation d'une majorité gouvernementale, Page demanda et obtint la démission d'Hughes comme condition à son soutien à un gouvernement Nationaliste.

Page devint ministre des Finances du gouvernement Bruce-Page, un poste qu'il occupa jusqu'en 1929. Il fut un ardent défenseur d'une politique conservatrice et très orthodoxe d'un point de vue financier sauf quand le bien-être des fermiers était menacé; il était heureux de voir le gouvernement dépenser son argent en même temps qu'il se montrait un partisan convaincu de droits de douanes élevés à l'entrée du pays pour protéger les petites industries australiennes.

Quand la majorité gouvernementale Bruce-Page fut battue par le parti travailliste en 1929, Page passa dans l'opposition. En 1931 Joseph Lyons fut capable de former un gouvernement sans l'aide du Country Party. En 1934, cependant, il y eut besoin d'une coalition pour une majorité parlementaire et Page devint Ministre du Commerce. Lorsque Lyons mourut subitement en 1939, le gouverneur général, Lord Gowrie, chargea Page d'assurer les fonctions de Premier Ministre. Il occupa le poste pendant trois semaines (du 7 au 29 avril 1939), le temps que l'"United Australian Party" -UAP- (le parti qui deviendra le parti libéral en 1945) désigne son nouveau leader.

Page se sentait très proche de Lyons mais il n'aimait pas Robert Menzies, son second, que Page estimait avoir été déloyal envers Lyons. Quand Menzies fut élu à la tête de l'UAP, Page refusa de participer à son gouvernement et porta publiquement une attaque personnelle contre lui en pleine Chambre des Députés, l'accusant de couardise pour ne pas s'être engagé pendant la Première Guerre mondiale. Le parti de Page n'accepta pas le comportement de son chef et il fut remplacé par Archie Cameron.

Page et Menzies oublièrent leurs différends pour pouvoir se consacrer au nouvel effort de guerre et Page revint au gouvernement. Cependant les accusations de Page n'avaient pas été oubliées et certains députés de l'opposition, notamment Eddie Ward, se chargeaient de temps en temps de les rappeler. En 1941, le gouvernement Menzies fut renversé et Page passa les huit ans des gouvernements travaillistes de John Curtin et Ben Chifley sur les bancs de l'opposition. En 1949 Menzies revint au gouvernement et Page devint ministre de la Santé, poste qu'il occupa jusqu'en 1956, alors qu'il avait 76 ans, pour redevenir simple député.

Page refusa de se retirer du Parlement et se représenta aux élections de 1961 alors qu'il avait 81 ans et qu'il était atteint d'un cancer aux poumons et incapable de mener campagne. Il fut battu et perdit le siège qu'il avait occupé pendant près de 42 ans. Mais le jour des élections, il était déjà dans le coma et il mourut quelques jours plus tard sans avoir repris conscience. Il est encore à l'heure actuelle le député qui a représenté le plus longtemps la même circonscription au parlement australien.

Page a été le premier chancelier de l'Université de Nouvelle-Angleterre qui avait été créée en 1954. Un quartier de Canberra porte son nom.

Son petit-fils, Donald Page, est actuellement député au Parlement de Nouvelle-Galles du Sud et a occupé le poste de second du parti national de 2003 à 2007.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Paul Davey, « Our history of achievement », The Nationals (consulté le 13 01 2008)