Earl Kim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Earl Kim

Naissance 6 janvier 1920
Dinuba, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès 19 novembre 1998 (à 78 ans)
Cambridge, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale compositeur, pédagogue

Earl Kim (6 janvier 1920, Dinuba19 novembre 1988, Cambridge) est un compositeur et pédagogue américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de parents coréens immigrés, il étudie à partir de 1941 la composition et la théorie musicale auprès de Arnold Schönberg à l'Université de Californie à Los Angeles. Il poursuit sa formation à l'Université de Californie à Berkeley auprès de Ernest Bloch et Roger Sessions, et obtient son diplôme en 1952. De cette date jusqu'en 1967, il enseigne à l'Université de Princeton, et de 1971 à 1990 à l'Université de Harvard. En parallèle, il travaille en tant que compositeur en résidence artistique dans plusieurs centres musicaux et universités. On compte parmi ses élèves Peter Maxwell Davies, Harrison Birtwistle et Bernard Rands.

Il est reconnu pour ses œuvres vocales, d'après les textes d'écrivains réputés comme Charles Baudelaire, Arthur Rimbaud, Rainer Maria Rilke et Anne Sexton, et pour ses œuvres pour la scène d'après Samuel Beckett. De ses œuvres instrumentales, la plus connue est son concerto pour violon, qu'il compose en 1979 et qui est dédié à Itzhak Perlman.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]