Ealing Studios

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ealing Studios
Image associée au film
Localisation Mattock Lane, Ealing Green
Londres
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Coordonnées 51° 30′ 32″ N 0° 18′ 25″ O / 51.508969, -0.30687251° 30′ 32″ Nord 0° 18′ 25″ Ouest / 51.508969, -0.306872
Inauguration 1896
Anciens noms Studios Will Barker
Site web http://www.ealingstudios.co.uk

Géolocalisation sur la carte : Grand Londres

(Voir situation sur carte : Grand Londres)
Ealing Studios

Ealing Studios est un studio cinématographique britannique installé dans le quartier d'Ealing près de Londres. Ils furent à l'origine de l'heure de gloire de la comédie britannique dans les années 1940 et 50 : Noblesse oblige, De l'or en barres, Tueurs de dames, Passeport pour Pimlico, L’Homme au complet blanc, etc. Officiellement, il s'agit des plus vieux studios de cinéma au monde.

Histoire[modifier | modifier le code]

À partir de 1896, le site fut occupé par les Studios Will Barker. En 1929, l'Associated Talking Pictures, société nouvellement créée par le producteur de théâtre Basil Dean, en fit l'acquisition et, en 1931, rouvrit les Studios Ealing, lesquels furent rebaptisés du nom de la société propriétaire en 1933. Lors du départ de Dean en 1938, Michael Balcon de la MGM fut désigné pour lui succéder ; alors, une soixantaine films avaient déjà été tournés dans les studios. Balcon rompit avec le nom ATP et commença à sortir des films sous le nom d'Ealing Studios. En 1944, la compagnie fut rachetée par la Rank Organisation.

Dans les années 1930 et 1940, Ealing produisit de nombreuses comédies avec des vedettes comme George Formby et Will Hay, qui s'était acquis une réputation dans le spectacle, mais ailleurs qu'au cinéma. La compagnie fut également déterminante par l'emploi de documentaristes pour tourner des films de guerre plus réalistes. Parmi ces derniers, on peut citer Went the Day Well ? (1942), Le Contremaître vient en France (The Foreman Went to France, 1942) et Le Navire en feu (San Demetrio, London, 1943). En 1945, le studio sortit un condensé de l'épouvante, Au cœur de la nuit (Dead of Night), dont l'influence allait être importante.

Dans la période d'après-guerre, la compagnie se lança dans une série de comédies à succès qui devinrent la marque de la fabrique des studios. Celles-ci était souvent légèrement satiriques, et tendaient à refléter des aspects du caractère et de la société britanniques. La première fut À cor et à cri (Hue and Cry) en 1947, et la dernière Il était un petit navire (Barnacle Bill) en 1956. Les films les plus célèbres de la série furent cependant produit durant la période allant de 1948 à 1955. Whisky à gogo ! (Whisky Galore !, 1949), Passeport pour Pimlico (Passport to Pimlico, 1949), Noblesse oblige (Kind Hearts and Coronets, 1949), De l'or en barres (The Lavender Hill Mob, 1951), L’Homme au complet blanc (The Man in the White Suit, 1951), Tortillard pour Titfield (The Titfield Thunderbolt, 1953) et Tueurs de dames (The Ladykillers, 1955) sont à présent considérés comme des classiques du cinéma britannique. Le directeur de la photographie d'un grand nombre de films produit par Ealing fut Douglas Slocombe, qui allait par la suite notamment être l'opérateur sur les trois premiers Indiana Jones de Steven Spielberg.

Les studios furent achetés par la BBC en 1955 pour y produire de la fiction pour la télévision, comme Colditz, The Singing Detective et Fortunes of War. Après que le studio d'Ealing fut vendu à la BBC, pendant deux années environ, on continua à produire des films sous le nom Ealing, mais qui étaient tournés au studio MGM d'Elstree.

En 1995, la National Film and Television School (NFTS) racheta les studios. Cinq années plus tard, en l'an 2000, ils devaient de nouveau changer de propriétaires et passer aux mains de Uri Fruchtmann, Barnaby Thompson, Harry Handelsman et John Kao, qui avaient à l'esprit de faire revivre le studio et de renouer avec ses succès passés. Depuis lors, le studio a recommencé à produire des films, parmi lesquels Lucky Break (2001), L'Importance d'être Constant (The Importance of Being Earnest, 2002) et Vaillant, pigeon de combat ! (Valiant, 2005).

Filmographie[modifier | modifier le code]

Films Ealing Studios[modifier | modifier le code]

Documentaires[modifier | modifier le code]

  • 1940 : All Hands
  • 1940 : Dangerous Comment
  • 1940 : Food for Thought
  • 1940 : Now You're Talking
  • 1940 : Salvage with a Smile
  • 1940 : Sea Fort
  • 1941 : Guest of Honour
  • 1941 : Yellow Caesar
  • 1941 : Young Veterans
  • 1942 : Find, Fix and Strike
  • 1942 : Go to Blazes
  • 1942 : Raid on France (adaptation de Next of Kin
  • 1943 : Greek Testament
  • 1944 : Return of the Vikings
  • 1946 : Man - One Family

Productions de BBC TV[modifier | modifier le code]

Films plus récents[modifier | modifier le code]

Télévision indépendante[modifier | modifier le code]

...entre autres

Clips vidéo[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Vidéographie[modifier | modifier le code]

  • Forever Ealing. Ealing Studios 100th Anniversary. Le Documentaire de référence sur l'histoire des studios Ealing, StudioCanal, 2004, EAN 3-259130-217872.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Charles Barr, Ealing Studios, Studio Vista, Londres, 1993 (1re édition Movie 1977), 222 p.
  • John Ellis, « Made in Ealing », Screen, vol. 16, n° 1, printemps 1975
  • Emanuela Martini, Ealing Studios, Bergamo Film Meeting '88, 1988, 143 p.
  • George Perry, Forever Ealing, Pavilion, 1981, 200 p. (ISBN 0-907516-60-2)