Ealhswith

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ealhswith dans un manuscrit du XIIIe siècle.

Ealhswith ou Ealswitha (vers 852 – 905) est l'épouse du roi du Wessex Alfred le Grand. Son nom signifie « la force noble ».

Ealhswith est la fille d'Æthelred Mucil, ealdorman des Gaini, un peuple de Mercie. Elle épouse le prince de Wessex Alfred en 868, trois ans avant qu'il monte sur le trône.

Après la mort d'Alfred en 899, Eahlswith se fait religieuse. Elle meurt le 5 décembre 905 et est enterrée à l'abbaye Sainte-Marie de Winchester.

Descendance[modifier | modifier le code]

Dans sa biographie d'Alfred, le moine Asser mentionne cinq enfants qui atteignent l'âge adulte :

Asser cite également des enfants morts jeunes, dont un nommé Edmond.