EVE Online

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
EVE Online
image

Éditeur SSI (expiré)
CCP Games
Atari
Développeur CCP Games
Distributeur CCP Games
Valve Corporation

Date de sortie 6 Mai 2003
Genre MMORPG
Mode de jeu PvE, PvP, GvG, politique
Plate-forme Windows, Macintosh (Intel)
Média DVD
Téléchargement,
Version Originale (520 Mo),
Version Actuelle (12 Go)
Langue Anglais, Allemand, Japonais, Russe, Chinois
Contrôle Clavier, Souris

Évaluation PEGI : 12+
ESRB : T

EVE Online est un jeu en ligne massivement multijoueur avec un monde persistant se déroulant dans l'espace, développé par la société islandaise CCP Games et sorti en 2003.

Les joueurs prennent les commandes de vaisseaux spatiaux et partent à la recherche de la fortune et de l'aventure dans une immense galaxie gouvernée par un système économique capitaliste.

Lors de sa sortie le 6 mai 2003, le jeu était édité par Simon & Schuster Interactive et vendu sous forme de boîte. À partir de décembre 2003, CCP Games a racheté les droits de distribution et propose le jeu en téléchargement sur son site web. Depuis début 2008, le jeu est également disponible sur Steam[1]. Depuis le 10 mars 2009, le jeu est à nouveau proposé en version boîte dans certains pays, distribué par Atari[2],[3].

EVE Online est disponible sous Windows et Mac OS X (processeur Intel), en anglais, allemand, japonais, russe et chinois (sur un serveur à part pour cette langue).

Histoire[modifier | modifier le code]

L'humanité, suite à la découverte du vol spatial, avait colonisé tant qu'elle pouvait sa galaxie. Cette expansion avait provoqué l'apparition d'immenses corporations interplanétaires. Une fois que ces dernières n'ont plus été capables d'aller plus loin, elles se sont retournées les unes contre les autres dans des guerres inter-mondes incessantes.

L'apparition d'un trou de ver (wormhole) naturel apparut alors à certains comme « le dernier espoir de l'humanité » après de nombreuses années de guerre. Rapidement, de nombreux colons s'y engouffrèrent, pour atterrir sous un ciel inconnu qu'ils furent incapables de localiser. Ce passage naturel fut baptisé EVE, et le premier système solaire découvert dans cette nouvelle galaxie fut appelé « New Eden ».

Les Humains exploraient et colonisaient les systèmes voisins à une vitesse incroyable, mais étaient encore totalement dépendants de leur patrie d'origine, quand « l'Incident » se produisit : EVE s'effondra sur elle-même, détruisant le système « New Eden » au passage, dans une catastrophe apocalyptique d'une ampleur encore jamais connue par l'humanité. Coupés de toutes ressources, les humains pris au piège étaient dans un total isolement. Pendant des millénaires, ces humains durent lutter contre l'extinction, et la civilisation et tous ses progrès technologiques disparurent.

Cependant, une poignée d'humains survécut. La civilisation réapparut au bout d'un moment et se développa, pour former les empires majeurs qui habitent le monde d'EVE actuellement.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Ce jeu est très différent des autres MMORPG. Il a été largement inspiré par la série des Elite, Privateer, Freelancer. C'est tout d'abord un jeu basé sur l'économie et le pouvoir, doublé d'une simulation spatiale. Ces choix en font un jeu en ligne relativement atypique.

Bien que relevant du domaine de la « simulation » plus que de l'« arcade », ce jeu n'a pas la prétention d'être un simulateur de vol spatial qui respecterait toutes les lois de la physique. Même en faisant abstraction des notions proches de la science-fiction (le warp et les jump gates sont clairement liées à la notion d'hyperespace), le joueur est assez déchargé de certaines problématiques d'accélération, d'attraction des corps, et même de la tâche redoutable de s'aligner face à l'entrée d'une station. Tout ceci, bien sûr, afin de permettre au joueur de focaliser son attention sur le combat, le commerce, etc.

Univers[modifier | modifier le code]

Capture d'écran du jeu montrant deux cargo Caldari

L'univers d'EVE Online comporte plus de 8 000 systèmes solaires regroupés au sein de 64 régions. Les joueurs peuvent voyager entre les systèmes au moyen de « jump gates ». Les différents systèmes comportent généralement des planètes et des lunes, des stations où le joueur peut stationner, et des ceintures d'astéroïdes. Les corporations de joueurs peuvent établir des bases dans le but d'y effectuer de la recherche, de la production, ou du minage des lunes et ceintures d'astéroïdes voisines.

Création de personnage[modifier | modifier le code]

Le personnage est créé au choix parmi 4 races (il en existe une cinquième qui n'est pas accessible aux joueurs) issues des premiers colons humains de cette partie de l'univers, chacune d'elles étant sous-divisée en trois sous-races. Le choix d'une race n'offre pas d'avantages particuliers par rapport à une autre, en dehors de l'accès initial à des styles de vaisseaux radicalement différents (telle race est plus spécialisée dans les missiles, telle autre dans les lasers, etc.)

La création physique se résume à établir un portrait. En effet, le personnage reste tout au long du jeu dans une capsule (pod) de survie. Le seul aspect extérieur tient donc au vaisseau.

Cet aspect particulier changea cependant le 21 juin 2011 avec la sortie de l'expansion Incarna, donnant alors au joueur la possibilité de jouer avec un personnage en 3 dimensions.

On peut créer 3 personnages par compte et seulement une compétence sur un seul de ces trois personnages peut être entraînée.

Voir la section Apprentissage pour plus de détails sur les compétences.

Activités en jeu[modifier | modifier le code]

Il n'y a pas de but clairement déclaré dans EVE Online. Les joueurs peuvent choisir leurs activités parmi les nombreuses possibilités. Quelques exemples :

  • collecte de ressources naturelles grâce au minage d'astéroïdes, puis raffinage de ces ressources ;
  • travaux de recherche (pour l'amélioration en temps ou qualité de la production), puis production industrielle et éventuellement vente des objets créés ;
  • exécution de missions pour des agents représentant des intérêts privés (ces missions sont comparables aux quêtes d'autres MMORPG) ;
  • guerre entre factions : le joueur peut rejoindre l'armée d'une faction et combattre celles des autres ;
  • guerre entre alliances ;
  • participation à des évènements (« events ») liés à des personnages joués par des employés de l'éditeur CCP ;
  • chasse aux primes ;
  • contrebande, piraterie ;
  • Exploration, afin de découvrir des sites reculés cachant parfois des objets de grande valeur.
  • Interactions Planétaires avec l'installation de structures de production directement sur les planètes pour extraire puis transformer des ressources. Ces produits servent ensuite à la fabrication de plusieurs types de matériaux ou objets différents. Cette partie ressemble beaucoup à un jeu de gestion grandement simplifié.

Un grand tournoi de combat joueur contre joueur en équipe, strictement règlementé, est organisé régulièrement par CCP.

Il est à noter que chaque joueur/corporation de joueur peut influencer l'économie ou la politique aux quatre coins de l'univers par ses actions.

Corporations[modifier | modifier le code]

Même s'il est possible de jouer relativement en solitaire, comme dans tout MMORPG il existe un système de regroupement de joueurs, appelés corporations. Les corporations permettent de mettre des biens en commun et peuvent posséder leurs propres stations spatiales. Elles peuvent aussi se grouper afin de créer une Alliance. Un des intérêts d'une corporation/Alliance est le fait que ses membres peuvent être présents en jeu de manière à couvrir l'intégralité d'une journée (24/24-7/7). Une des utilités est celle-ci : obtenir des souverainetés dans des régions afin de pouvoir en exploiter les richesses et produire en toute tranquillité les vaisseaux les plus puissants, les plus gros du jeu, qui, nécessitant des mois de constructions parfois, demandent une protection quasi non-stop du chantier.

Combat[modifier | modifier le code]

Deux rifters venant de détruire un Armageddon ennemi.

Le combat est possible contre des pirates gérés par l'ordinateur (Player versus Environment : PvE) ou contre de vrais joueurs (Player versus Player : PvP). L'affrontement entre joueurs n'est pas restreint : chaque corporation peut déclarer la guerre de façon unilatérale. La bataille peut également être menée en solitaire en affrontement direct ou par piraterie.

Les joueurs ont la possibilité de placer un contrat sur un joueur, par exemple lorsqu'ils sont victimes d'agressions gratuites. Les récompenses sur un même joueur se cumulent et reviennent automatiquement à celui qui l'abat.

Pour limiter les combats dans certaines zones, EVE Online a introduit un système attribuant à chaque système solaire un indicateur de sécurité. Lorsqu'un joueur frappe dans une zone de haute sécurité, protégée par les forces de l'ordre (gérées par l'intelligence artificielle du jeu), il doit s'attendre à des représailles massives, auxquelles il n'a aucune chances de survivre. En revanche, la plupart des zones sont de faible sécurité et ne sont alors pas protégées par le jeu. C'est alors la loi du plus fort qui règne, avec son cortège de guerres.

Pour faire simple :

  • sécurité entre 1.0 et 0.5: En dehors d'une guerre, tout vaisseau vous agressant sera détruit dans un délai de quelques secondes. Si votre vaisseau est faiblement protégé, ou que plusieurs ennemis vous attaquent simultanément, vous pouvez néanmoins être détruit dans cet intervalle. En sécurité 1.0 la police interviendra instantanément, mais mettra beaucoup plus de temps en sécurité 0.5.
  • sécurité entre 0.4 et 0.1: Des tourelles vous protègent près des stations et des portes, mais un ennemi dans un vaisseau lourdement protégé pourra les ignorer.
  • sécurité 0.0: vous êtes dans les zones les plus dangereuses et aucune police npc ne vous défendra, vous n'êtes pas du tout en sécurité.

Économie[modifier | modifier le code]

Capture d'écran du marché

Le commerce prend une place très importante dans EVE Online, presque tout peut s'échanger. Les prix des marchandises dépendent de la station de vente ou du choix du vendeur, et peuvent varier énormément entre deux points de la galaxie, créant une dynamique entre les divers systèmes solaires. L'offre et la demande, mais également les aspects politiques du jeu (mainmise d'une corporation sur les principales sources d'un minerai, par exemple), peuvent grandement influencer l'économie d'une région. Ainsi, les joueurs peuvent choisir parmi diverses activités dans le système de commerce, de la récolte des matières premières à la production de biens, en passant par le transport de marchandises, ou même la spéculation. Un système de contrats existe pour faciliter les opérations commerciales entre joueurs.

Apprentissage[modifier | modifier le code]

Dans la plupart des MMORPG, l'augmentation des capacités d'un personnage s'effectue en gagnant des points d'expérience afin de gagner des niveaux, généralement en tuant des ennemis.

Dans EVE Online c'est un système d'apprentissage qui permet d'améliorer ses capacités. Le personnage peut apprendre n'importe quelle compétence (skill) à tout moment : l'apprentissage étant basé sur une interface « à la Matrix » entre le cerveau du personnage et une « machine à apprendre », le temps d'apprentissage varie en fonction de certains attributs comme la mémoire, l'intelligence, etc. Mais, une fois la manœuvre initiée, l'apprentissage s'effectue sans intervention du joueur, même lorsqu'il n'est pas en train de jouer (déconnecté).

À l'exception des compétences acquises à la création du personnage, les suivantes ne sont pas gratuites (en ISK, la monnaie du jeu), et leur accès peut dépendre de la connaissance préalable d'autres compétences, suivant un arbre de compétences. Plus les compétences sont situées haut dans l'arbre, plus leur coût d'acquisition est élevé, et leur temps d'apprentissage s'allonge. Ainsi, nul joueur ne peut accéder trop vite à des compétences ne correspondant ni à son niveau d'expérience réel dans le jeu, ni à la fortune de son personnage (e.g. à quoi bon posséder les compétences pour piloter un vaisseau coûtant 150 Millions d'ISK, quand on n'en possède que 10 Millions et qu'on en gagne péniblement quelques centaines de milliers par jour ? Ou encore, quand on ne possède pas les compétences — dans le jeu comme dans la tête du joueur — pour gérer l'armement qu'il requiert ?)

Une page du site officiel est dédiée aux compétences de ses personnages et permet de suivre l'apprentissage sans rentrer dans le jeu.

Ce système contrebalance l'énorme quantité de compétences qui peuvent être apprises. En outre, associé à la période d'essai gratuite de 21 jours (trop courte pour obtenir un personnage réellement dangereux), il permet aussi de rebuter très vite les joueurs peu sérieux.

L'apprentissage de la totalité des compétences du jeu est évaluée à plusieurs dizaines d'années et, du fait des mises à jour ou des extensions gratuites apportées au jeu dans lesquelles des compétences sont régulièrement ajoutées, il est quasiment impossible d'arriver « au bout » du système de compétences.

Extensions et projets connexes[modifier | modifier le code]

Comme dans la plupart des jeux massivement multijoueurs, des mises à jour sont effectuées régulièrement. De plus, des extensions gratuites sortent au rythme d'environ deux par an, et apportent de plus grands changements.

De la sortie du jeu (2003) à 2013, 19 extensions[4] ont vu le jour :

  • Second Genesis (Mai 2003)
  • Castor (18 décembre 2003)
  • Exodus (17 novembre 2004)
  • Cold War (29 juin 2005)
  • Red Moon Rising (16 décembre 2005)
  • Revelations I (29 novembre 2006)
  • Revelations II (19 juin 2007)
  • Trinity (5 décembre 2007)  : cette extension est accompagnée, pour le moment seulement pour les utilisateurs Windows équipés de cartes graphiques ad-hoc, des modifications substantielles au moteur graphique : modèles 3D et textures nettement plus détaillés.
  • Empyrean Age (10 juin 2008) : cette extension a introduit la guerre de factions dans le jeu.
  • Quantum Rise (11 novembre 2008) : cette extension a notamment introduit un nouveau vaisseau capital industriel, l'Orca.
  • Apocrypha (10 mars 2009) : cette extension a ajouté, entre autres, de nouvelles zones accessibles via des trous de ver, de nouveaux vaisseaux et matériaux de nouvelles technologies, et des améliorations graphiques.
  • Dominion (1er décembre 2009) : cette extension a ajouté, entre autres, de grosses modifications concernant le système de souveraineté, la modification des vaisseaux de classe Titan, une mise à jour du navigateur en jeu à présent basé sur Chromium et une refonte graphique des planètes.
  • Tyrannis (26 mai 2010) : cette extension se focalise sur l'interaction planétaire. Les joueurs ont la possibilité d'exploiter des ressources et des minéraux via la construction de structures spécifiques. Cette extension pose les bases des sources de conflits pour le prochain jeu de CCP : Dust 514. Le réseau social interne au jeu, renommé EvE Gate, est amélioré par l'ajout de plusieurs fonctionnalités (calendrier, EvE mail, ...) et peut être consulté via un navigateur web.
  • Incursion (30 novembre 2010, 15 décembre 2010, 18 janvier 2011). Cette extension ajoute des attaques croissantes de la Nation Sansha que les joueurs repousseront en coopérant au sein de flottes publiques, de multiples améliorations suggérées par les joueurs et de nouvelles fonctionnalités pour l'interaction planétaire et le réseau social EvE Gate. Les avatars 3D font également leur apparition. Incursion a été déployée en trois temps: l'objectif étant d'éviter au département de QA (Quality Assurance) les corrections de bugs et autres soucis d'équilibrage à traiter en catastrophe.
  • Incarna (été 2011). Cette extension permet aux joueurs d'évoluer dans les stations de l'univers d'EvE Online avec un avatar complet. Cette extension passe le minimum requis de la carte graphique aux ShaderModel 3.0. La première partie d'Incarna[5], appelée Quartier des Capitaines est déployée le mardi 21 juin 2011.
  • Crucible (29 novembre 2011). Cette extension voit l'arrivée de nouveaux vaisseaux, de nouveaux graphismes et polices de caractères.
  • Inferno (22 mai 2012). Annoncée le 22 février 2012, dates de sorties divulguées lors de la conférence [6] à la Fanfest 2012. Patch pré-extension le 24 avril 2012. Cette extension apporte une mise à jour des textures de certains vaisseaux ainsi qu'une refonte du système de guerre entre corporation avec la possibilité pour les défenseurs d'appeler des alliés à rejoindre la guerre à leurs côtés.
  • Retribution (4 Décembre 2012)[7]. Cette extension voit l'arrivée de nouveaux vaisseaux ainsi que des modifications dans les rôles de certains vaisseaux existants, une refonte du système de primes pour les chasseurs de primes, et des changements dans le système de "gestion du crime".
  • Odyssey (6 Juin 2013)[8]. Modification des skills de "spaceship command" et refonte du système de scanning et d'exploration. Rééquilibrage des minerais et des vaisseaux faction, et introduction des Battlecruisers Navy Issue.
  • Rubicon (19 Novembre 2013). Introduction de ISIS.

Dust 514[modifier | modifier le code]

Le 18 août 2009, CCP a annoncé le développement de Dust 514, un FPS/RTS basé sur l'univers de EVE Online. Les deux jeux devraient pouvoir interagir[9].

Lors de l'E3 2011, Hilmar Veigar Pétursson, le CEO de CCP Games, a annoncé Dust 514 comme une exclusivité pour la PS3, la console de Sony, avec une sortie prévu pour l'été 2012[10].

Le 10 janvier 2013, les serveurs de Dust 514 ont été intégrés au serveur principal d'EVE Online "Tranquility"[11].

Serveurs et population[modifier | modifier le code]

La philosophie d'EvE Online consiste à ne pas cloisonner les joueurs. Ainsi, tous les joueurs jouent sur un unique serveur et peuvent se rencontrer. Un second serveur a toutefois été ajouté pour les joueurs chinois lors de la sortie du jeu en Chine. Il existe aussi un serveur de test, utile à la fois aux développeurs et aux joueurs afin d'expérimenter les nouvelles versions du jeu.

En juillet 2008, EVE Online comptait au total plus de 230 000 comptes actifs. En mai 2009, ce nombre avait dépassé 300 000 pour atteindre 450 000 en Décembre 2012[12].

En février 2013, EVE Online passe le cap des 500 000 capsulers (joueurs).

Dans la nuit du 27 au 28 Juillet 2013, la plus grande bataille de l'histoire du jeu a eu lieu dans le système 6VDT-H, avec un record de participation de 4070 joueurs dans un seul système[13].

Le record du plus grand nombre de pilotes connectés simultanément est 65 303 [14]. Le précédent record de 63 170 date de 2011[15].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Ce jeu a été nommé aux MMORPG.com awards 2006 et a obtenu les prix suivants  :

  • Société favorite des joueurs ;
  • Jeu avec les meilleurs graphismes ;
  • Jeu offrant le meilleur système PvP ;
  • et Meilleur jeu.

De nombreuses autres récompenses ont été décernées depuis 2004, aussi bien pour EVE Online que pour CCP Games, de la société la plus innovante, en passant par la meilleure communauté [16]

Inscription[modifier | modifier le code]

Une offre d'essai de 14 jours est disponible sur le site officiel et sur Steam. Une offre d'essai de 21 jours est disponible si un joueur vous envoie un passe par e-mail. Une fois la période d'essai terminée, le joueur doit acquérir une licence, comprenant 1 mois de temps de jeu. Ensuite, un abonnement doit être payé.

La version boîte comprend la licence et 30 jours de jeu.

En septembre 2013, les tarifs sont les suivants  :

  • Abonnements direct: de 13,5 EUR pour un mois à 95,95 EUR pour une année complète.

Un Objet, appelé PLEX[17], est disponible à l'achat hors jeu ou dans le marché jeu, celui-ci correspond à 30 jours de jeu.

  • Achat par PLEX : de 19,95 EUR pour un PLEX à 489,86 EUR pour 28 PLEX.

En juin 2013, le tarif pour la licence du jeu est de 5,00 EUR

En février 2013, Eve Online atteint les 500 000 abonnés.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Espionnage, vol, et double jeu[modifier | modifier le code]

De nombreux cas d'espionnage ont eu lieu depuis le commencement d'EVE, et ceux-ci deviennent de plus en plus importants avec le temps.

Deux grands exemples ont eu lieu en 2009 et 2013. Pour ces 2 cas le processus a été le même, un espion infiltré de longue date dans une alliance, pour avoir la confiance de chacun, accède finalement à un poste ayant les pouvoirs de dissoudre l'alliance ou réussi à convaincre une personne avec ses pouvoirs.

Le 5 février 2009, L'alliance Band Of Brothers a été la cible[18] d'un de ces espions venant de l'alliance ennemie Goonswarm. Environ 85 milliards d'ISK ont été perdus ou volé, sans compter le matériel ou les souverainetés des systèmes solaires.

Le 1er juillet 2013, un espion qui avait infiltré une alliance du jeu, S2N Citizens, a réussi après plusieurs années à en devenir le président suite à un vote. Avec les pleins pouvoirs, il décide de voler l'argent de l'alliance (400 milliards d'ISK) ainsi que de la dissoudre. Cette dissolution remettant en cause le cours de diverses guerres de souveraineté[19].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :