EUFOR Althea

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir EUFOR.
EUFOR Althea
Cocarde de l'EUFOR
Cocarde de l'EUFOR

Période 2004
Pays
Allégeance Drapeau de l’Union européenne Union européenne
Type Force multinationale européenne
Rôle Maintien de la paix
Effectif (2 013) autour de 850 personnes
Garnison Sarajevo (Camp Butmir)
Commandant Major-Général Dieter Heidecker (Autriche)

L' EUFOR Althéa est la force opérationnelle de l'Union européenne qui a succédé, en Bosnie-Herzégovine, à la Force de stabilisation (SFOR) de l'OTAN, le 2 décembre 2004 qui, elle-même, a succédé à l’IFOR en 1996. Le nom de code de l'opération est Althéa. La participation française à cette force a porté le nom d' Opération Astrée.

L'Eufor, avec d'autres noms de baptême, a été déployée, notamment en Macédoine, au Gabon et en République démocratique du Congo avec le nom d’EUFOR Tchad/RCA.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Conseil de l'Union européenne a décidé le 12 juillet 2004 (Council Joint Action 2004/570/CFSP du 12 juillet 2004) de conduire une opération militaire en Bosnie-Herzégovine (BiH) dans le cadre de la Politique étrangère et de sécurité commune. Cette opération, baptisée Althéa, poursuit les objectifs suivants :

  • à long terme, une Bosnie-Herzégovine stable, viable, pacifiée et multi-ethnique, coopérant avec ses voisins en paix et irréversiblement en direction de l'adhésion à l'UE ;
  • à moyen terme, appuyer les progrès de la BiH pour l'intégration vers l'UE, en assurant un environnement stable et sûr avec comme objectif la signature d'un accord de stabilisation et d'association.

Le Conseil de sécurité des Nations unies, par sa résolution du no 1551 (2004), a confié un mandat exécutif (usage de la force si nécessaire) à la Force militaire européenne.

L'opération Althéa est également la seule opération militaire européenne en partenariat avec l'OTAN, sur la base des Accords de Berlin Plus. Le général Richard Shirreff (GB), commandant suprême adjoint pour l'Europe (D-SACEUR), est également commandant de l'opération de l'UE (Operation Commander).

L'opération a été lancée le 2 décembre 2004 (Décision du Conseil 2004/803/CFSP)

Le Major-Général David Leakey (GB), premier COM EUFOR, est remplacé au 6 décembre 2005 par Major Général Gian Marco Chiarini (Italie), suivi, en décembre 2007 par le Vice-amiral Hans-Jochen Witthauer (Allemagne), en décembre 2008 par le Major-Général Ignazio Martin-Villalain (Espagne), en décembre 2009 par le Major-Général Stefano Castagnotto (Italie), en décembre 2010 par le Major-Général Berhnard Bair (Autriche) en décembre 2011, par le Major-Général Robert Brieger (Autriche) puis, depuis, par le Major Général Dieter Heidecker.

Organisation en Bosnie-Herzégovine[modifier | modifier le code]

L’EUFOR Althéa était initialemement organisée, dès 2004, en trois Groupes tactiques multinationals : Multinational Task Force North (MNTF N) Nord à Tuzla, Multinational Task Force Southeast (MNTF SE) à Mostar et Multinational Task Force Northwest (MNTF NW) à Banja Luka.

En mars 2007, les trois Groupes tactiques ont été dissous au profit d’une nouvelle structure composée d’un bataillon multinational, d’une unité de police (Integrated Police Unit) et de 45 LOTs (Liaison and observation Teams) à travers le territoire.

Cette structure s’est encore réduite en 2009[1], 2011 (départ de l’IPU) et en 2012.

Composition des forces[modifier | modifier le code]

En septembre 2012

Troupes des États membres de l'Union européenne sur le théâtre d'opérations :

Pays non-membre de l'Union européenne :


  • Total des troupes : 1058 militaires.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.bruxelles2.eu/zones/bosnie-kosovo/leretraitdebosnieseprepare.html

Liens externes[modifier | modifier le code]