École supérieure d'électronique de l'Ouest

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis ESEO)
Aller à : navigation, rechercher
ESEO
Logo-eseo
Logo-eseo
Devise Il faut travailler dans le présent comme si l'on revenait de l'avenir
Nom original École supérieure d'électronique de l'Ouest
Informations
Fondation 1956
Fondateur Chanoine Jeanneteau
Type Grande école d'ingénieurs privée
Localisation
Ville Angers, Saint-Cloud, Dijon, Shanghai
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Direction
Président Hubert Cospain
Directeur Jacky Charruault
Chiffres clés
Étudiants 981[1]
Doctorants 8[1],[2]
Niveau Bac+5 (cursus classique) ou Bac+6 (Mastère spécialisé)
Diplômés/an 157 en 2009[1]
Divers
Affiliation CGE, CDEFI, FESIC, Elles Bougent
Site web www.eseo.fr

L'ESEO est une école privée sans but lucratif (statut associatif reconnu d'utilité publique, dons déductibles) qui assure des formations d'ingénieur (BAC+5) à Angers, Dijon, Saint-Cloud et Shanghai.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est en 1956 que le chanoine Jean Jeanneteau (1908 - 1992) forme l'ESEO à Angers, « école sœur » de l'Institut supérieur d'électronique de Paris (ISEP) et l'Institut supérieur de l'électronique et du numérique (ISEN), elles aussi créées par un Chanoine à la même période (les 3 écoles fondent la FESIC, avec recrutement commun des étudiants et partenariats pédagogiques). À sa création, le nom d'origine de l'institution était « École Supérieure d'Électronique de l'Ouest », mais ce nom n'est plus décliné depuis 2006 (seuls « ESEO » ou « Groupe ESEO » sont utilisés).

  • 1956 : création de l'École Supérieure d'électronique de l'Ouest, à Angers, par le Chanoine Jean Jeanneteau (1908 - 1992)
  • 1962 : 1re habilitation par la CTI
  • 1970 : introduction de l'informatique à l'ESEO
  • 1971 : pôle de formation continue pour les entreprises
  • 1974 : membre de la Conférence des grandes écoles
  • 1994 : cursus ingénieur en formation continue ou apprentissage
  • 2006 : ouverture de l'ESEO à Paris et Shanghai
  • 2008 : ouverture de l'ESEO à Dijon
  • Octobre 2012 : inauguration officielle du nouveau campus ESEO Angers 2012.

Aujourd'hui[modifier | modifier le code]

L'ESEO, qui forme environ 200 ingénieurs par an (175 en formation initiale et 25 en formation par l'apprentissage), est membre fondateur de la FESIC (Fédération d'écoles supérieures d'ingénieurs et de cadres), membre de la CGE (Conférence des Grandes Écoles), et du Conseil National des Ingénieurs et Scientifiques de France (CNISF). Son directeur actuel est Jacky Charruault, qui a succédé à Victor Hamon en 2002.

L'ESEO a 4 sites : Angers, Dijon, Paris St Cloud, Shanghai.

La formation se déroule en cinq ans pour les élèves intégrant l'école après un baccalauréat scientifique (S, STI, ou STL, sélection nationale FESIC). Au cours des deux premières années intégrées (P1 et P2) est étudié un programme adapté des classes préparatoires scientifiques PCSI ou MPSI, avec notamment des cours et travaux pratiques d'électronique et d'informatique (projets par équipes en général).

La formation se déroule en 3 ans pour les étudiants intégrant l'école après un bac+2 (SPE, DUT, L2…). Les trois dernières années (I1, I2 et I3) correspondent au cycle ingénieur.

Au moins trois stages en entreprise doivent être effectués au cours des cinq années (moyenne 12 mois de stage, plus parrainage par au moins 2 ingénieurs en poste).

Les domaines de spécialisation proposés aux étudiants pendant le semestre 8 et 9 de leur formation sont :

  • systèmes embarqués et automatismes
  • traitement du signal et télécommunications
  • biomédical
  • électronique embarquée
  • systèmes d'information
  • réseaux et télécommunications
  • énergie et environnement (depuis 2009/2010)

Tous les étudiant(e)s partent à l'international au cours de leur formation à l'ESEO : en stage, en études courtes (programmes du cycle international intégré, Summer programs, parcours franco-chinois), ou en études longues (plus de 40 doubles diplômes internationaux reconnus sont proposés dans de nombreux pays).

L'international[modifier | modifier le code]

L'ESEO est une école qui propose des doubles diplômes (management, recherche, international). Elle propose plus de 40 formations de bi-diplôme avec des universités étrangères, notamment :

Médaille[Quoi ?][modifier | modifier le code]

Association des anciens élèves[modifier | modifier le code]

L'Association des Anciens Elèves de l'ESEO a été créée en janvier 1963. Elle est membre de l'IESF (Ingénieurs et Scientifiques de France), anciennement CNISF (Conseil National des Ingénieurs et Scientifique de France), et compte plus de 4500 membres répartis sur 1400 entreprises en 2013.

Forum étudiants entreprises[modifier | modifier le code]

Les étudiants de l'ESEO organisent le forum AnjouPerspectives depuis 1998. Près de 1500 étudiants en fin d'études (BAC+4 et BAC+5) ou jeunes diplômés qui viennent au contact de plusieurs dizaines d'entreprises[réf. nécessaire]. Il réunit sur un seul forum les nombreuses institutions en sciences et technologies d’Angers : ESEO, ESAIP, IMA, IBEA, Université d'Angers, etc.

Club de robotique[modifier | modifier le code]

Le but est de construire, sur une année scolaire, un robot pour participer à la Coupe de France de Robotique. Cette compétition regroupe des équipes issues d'écoles d'ingénieurs, d'IUT, d'universités, ou encore d'équipes indépendantes, souvent formées d'anciens élèves. Les différents robots s'affrontent deux par deux sur un terrain de jeu, dans un thème précis cadré par un règlement, véritable cahier des charges à respecter par les équipes.

Le club de robotique regroupe chaque année une trentaine d'élèves de l'École, essentiellement de première et de deuxième années de cycle ingénieur.

Résultats du club
Année Nom Coupe de France Coupe de belgique Coupe d'Europe
1995 Totor 14e
1997[3] Speedy et Atchoum 1er et 3e
1998 Schtroumpfix Huitième de finaliste
1999 Athos Quart de finaliste
2000 - 9e
2002 Snooky 5e
2004 Minus & Cortex 28e
2005 Up & Down 2e 1er 9e
2006 Twister 44e 2e
2007 Game Hoover 11e 4e ex-æquo
2008 Phoboss 76e
2009 Archi'tech 25e
2010 Chomp 5e (quarts de finale) 7e (Coupe de la Meilleure équipe étrangère)
2011 Check'Norris 21e
2012 Shark 43e
2013 Tiny & Krusty 4e 1/2 finales (Meilleure équipe étrangère)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c ESEO. Ecole d'ingénieurs généralistes sur www.letudiant.fr
  2. L’école dans le palmarès l’Etudiant sur www.letudiant.fr
  3. dernière année avec possibilité de plusieurs équipes par école

Liens externes[modifier | modifier le code]