eMate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Apple Newton eMate 300 ouvert.
Le design de l'iBook était similaire à celui de l'eMate 300.

Le eMate 300 était dérivé des Apple Newton, et avait offert aux écoles en 1997 une solution économique et durable d'ordinateur portable dans les salles de classes (799$ US, vendu seulement au marché de l'éducation). Le eMate avait une résolution de 480x320 et 16 niveaux de gris, un stylet, un clavier complet, une interface infra-rouge, et standard Macintosh serial/LocalTalk port. Les batteries rechargeables intégrées lui permettaient jusqu'à 28 heures d'autonomie.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Date d'Introduction : 7 mars 1997 Date d'Arrêt : 27 février 1998
Type de Processeur : ARM 710a Vitesse du Processeur : 25 MHz
Taille de la ROM : 8 Mo Bus de Données : N/A
Type de mémoire RAM : Intégrée Type de VRAM: Intégrée
Standard RAM: 3 Mo Maximum de RAM : 3 Mo
Type de batteries : 4 piles AA/NiMH Autonomie : 28 Heures
Prix Original : $800 US OS : Newtow 2.1
Dimensions : 12.0 x 11.4 x 2.1 Poids. : 4.0 lbs.

Design[modifier | modifier le code]

L'aspect extérieur: plastique translucide de couleur verte, avec une poignée facile pour le transport. Ce modèle a ensuite influencé le design de l'iBook G3, avec sa poignée de transport et sa couleur translucide. Le eMate avait un processeur moins puissant que le processeur ARM 710, moins de RAM et l'audio et pas de ports d'expansion du MessagePad 2000. Le eMate 300 fut arrêté au même moment que le reste de la gamme Newton, en 1999.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. 3 Mo de RAM (1 Mo de DRAM/2 Mo de Memoire Flash pour les données utilisateurs).
  2. Le port PCMCIA (Type II/III) peut être utilisé pour accroître l'espace de stockage.
  3. Support des modems internes et externes filaire et sans fils.
  4. Port d'interconnexion infra rouge et avec le Newtow.
  5. Écran 480x320 16 niveau de gris.
  6. En pouces, hauteur x largeur x profondeur.

Référence[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]