Eòganán des Pictes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Eòganán mac Óengus (gaélique) ou Uuen mac Unuist (picte) était roi des Pictes de Fortriú (837-839) et des Scots (826 de 839)(?).

Fortriú[modifier | modifier le code]

Le royaume de Fortriú a été créé par Constantin mac Fergusa. Après la mort de son fondateur et de celle de son frère et successeur Oengus mac Fergusa, le pouvoir échoit à une nouvelle génération ambitieuse et l’union en subit immédiatement les conséquences.

Quel système de succession adopter ? Celui du royaume des Scots était essentiellement patrilinéaire et celui des Pictes a priori matrilinéaire. Les quatre prétendants se réclamèrent de ces deux coutumes ce qui entraîna de nouveaux partages et conflits :

Dès avant la mort en 834 d’Oengus II, dont le règne est plus court de trois ans selon le Duan Albanach que dans celle de la Chronique Picte, et alors qu'Eòganán mac Óengus qui se considère sans doute comme l’héritier naturel de Fortriú reste dans l'ombre ; Áed mac Boanta, un Scot d’origine inconnue, s’élève contre la domination des Pictes et se proclame roi des Scots.

Deux autres prétendants: Drust et Talorgan, attendent de leur côté, la disparition du vieux souverain pour faire valoir leurs prétentions au trône. Le second était peut être à la fois un représentant du droit traditionnel de succession matrilinéaire picte et un petit-fils par sa mère de Conall mac Áedáin.

Drust mac Caustantin et Talorgan mac Uuthoil régnent ensemble sur les Pictes pendant trois ans (834-837). Leurs règnes conjoints peut signifier qu’ils gouvernèrent en même temps deux parties du pays, les Pictes du nord et ceux du sud par exemple.

Règne[modifier | modifier le code]

Eòganán est le fils du roi de Fortriú Oengus mac Fergusa il semble avoir attendu de voir l’évolution de la situation. Selon le Duan Albanach, il règne 13 ans, sur les Scots alors que les listes de la Chronique Picte ne lui accordent qu'un règne de 3 ans sur les Pictes.

Eòganán, apparaît en effet le dernier de la querelle de succession et il serait le seul à avoir finalement régné sur le double royaume des Pictes et des Scots à partir de 837. Dans un premier temps il remplace Áed mac Boanta comme roi de Dalriada avant d’assumer le pouvoir sur la totalité du royaume de Fortriú après la disparition dans des circonstances inconnues des deux co-rois des Pictes.

Après la défaite et la mort au combat en 839 (Annales d'Ulster) face aux Vikings des « hommes de Fortriu » commandés par Uuen (Eòganán) mac Unuist et son frère Bran et celle l’Áed mac Boanta qui était sans doute demeuré le roi vassal (sub-regulus) de Dal Riada, un nouveau prétendant d'origine inconnue Cináed mac Ailpín s’empare du royaume des Scots vers 840.


Sources[modifier | modifier le code]

  • Alfred P. Smyth Warlords and Holy men Scotland AD 80~1000 Edinburgh University Press (1984) (ISBN 0-7486-0100-7)
  • Ann Williams, Alfred P. Smyth and DP Kirby A bibliographical dictionary of Dark Age Britain. SEABY London (1990) (ISBN 1-85264-047-2)
  • (en) J.M.P Calise Pictish Soourcebook, Document of Medieval Legend and Dark Age History Greenwood Press (Londres 2002) (ISBN 0-313-32295-3)
  • (en) W.A Cumming The Age of the Picts Sutton Publishing (1998) (ISBN 0-7509-1608-7).
  • (en) William Forbes Skene Chronicles Of The Picts,Chronicles Of The Scots, And Other Early Memorials Of Scottish History. H.M General Register House Edinburgh (1867) Reprint par Kessinger Publishings's (2007) (ISBN 1-4325-5105-1).
  • (en) Alex Woolf From Pictland to Alba 789~1070 The New Edinburgh History of Scotland. Edinburgh University Press, Edinburgh (2007) (ISBN 978-0-7486-1234-5)