Dysphonie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La dysphonie (ou enrouement) est une altération objective ou subjective du support sonore de la parole se traduisant par l'atteinte isolée ou combinée des trois paramètres acoustiques de la voix qui sont la hauteur, l'intensité et le timbre.

Causes[modifier | modifier le code]

Les causes principales d'une dysphonie sont constitués par des troubles fonctionnels, des altérations organiques ou des atteintes neurologiques.

Dysphonie fonctionnelle[modifier | modifier le code]

La dysphonie spasmodique est un trouble de la voix qui apparaît vers 40-50 ans. La personne semble ne plus pouvoir contrôler le tonus de sa voix et parle de manière saccadée. On ignore s'il s'agit d'un trouble purement psychosomatique ou d'un problème sous-jacent de tonus musculaire au niveau du larynx, du pharynx ou des cordes vocales déclenché par un stress. Le traitement repose sur une rééducation orthophonique (décontraction, contrôle respiratoire, phonation en douceur), et souvent sur une injection de toxine botulinique dans les cordes vocales.

Dysphonie organique[modifier | modifier le code]

Dysphonie neurologique[modifier | modifier le code]

  • Paralysie laryngée de diverses origines

Traitement[modifier | modifier le code]

Le traitement est fonction de la cause.

Les personnes dysphoniques peuvent être prises en charge par des orthophonistes. Il s'agit souvent mais pas uniquement de personnes utilisant la voix dans leur métier, comme les enseignants.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]