Dynastie alaouite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Dynastie Alaouite)
Aller à : navigation, rechercher
Arabic albayancalligraphy.svg Cette page contient des caractères arabes. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alaouites (homonymie) et Dynastie de Méhémet Ali.

Dynastie alaouite
(ar) السلالة العلوية

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Armoiries royales du royaume du Maroc.

Type Maison princière, sultanique puis royale
Dénomination al-Ousrah al-‘Alawiyyah (arabe)
Pays Principauté de Tafilalet
Empire chérifien
Royaume du Maroc
Titres Princes du Tafilalet
Sultans du Maroc
Rois du Maroc
Chef actuel Mohammed VI, roi du Maroc
Fondation 1631 (entre 382 et 383 ans)
Moulay Chérif, prince de Tafilalet

La dynastie alaouite (en arabe, السلالة العلوية, al-Sulālah al-‘Alawiyyah) — ou les Alaouites, Alawites (de l'arabe [‘alawī], « descendant d'Ali  »[1], gendre du prophète musulman Mohammed) — est une dynastie qui règne sur le Maroc depuis la seconde moitié du XVIIe siècle. Venus du Tafilalet, les Alaouites deviennent sultans du Maroc à la suite d'une période d'instabilité ayant suivi le décès du dernier sultan de la dynastie des Saadiens en 1659 et durant laquelle le pays est morcelé en plusieurs états indépendants, l'autorité centrale échouant aux mains des Dilaïtes. Rachid ben cherif, troisième prince alaouite du Tafilalet, réunifie le pays entre 1664 et 1669 et réinstaure un pouvoir central, marquant ainsi le début de la dynastie alaouite du Maroc, qui est toujours à la tête du royaume de nos jours[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

D'après la légende[réf. nécessaire] les Alaouites (al-Alaouiyine) descendraient[réf. nécessaire] de Muhammad al-Nafs al-Zakiya (« Âme Pure »), lui-même peut-être descendant de Abdallah El-Kamil, ben Hassan El-Mouthanna, ben Hassan Sibt fils aîné d'Ali Ibn Abi Talib et de Fatima Zahra, fille du prophète de l'islam Mahomet.

Les chérifs alaouites, ou hassaniens, se disent[réf. nécessaire] originaires de Yanbo, une oasis situé dans la péninsule Arabique. Appelé par de nobles pèlerins berbères du Tafilalet, au XIIIe siècle, Hassan Ad-Dakhil, se réclamant 21e descendant de Mahomet, 17e descendant de az-Zakya, se serait installé en 1266 à Sijilmassa. Son 5e descendant, Moulay Cherif du Maroc, est le père du premier sultan du Maroc (Moulay Rachid) de la dynastie alaouite.

Principauté du Tafilalet[modifier | modifier le code]

Sultanat alaouite[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Les Alaouites ont eu pour plus célèbre représentant Moulay Ismail, qui gouverna le pays pendant 55 ans (1672-1727). Il réorganisa le Maroc et en assura la pacification, après avoir mené une série d'expéditions militaires contre des tribus insoumises, les Turcs ottomans et les chrétiens. Il affermit ainsi la domination du pouvoir central, le makhzen (مخزن : mot arabe signifiant « magasin », « grenier » ; c'est-à-dire le trésor royal et les approvisionnements, une métonymie pour désigner le territoire soumis à l'impôt perçu et donc contrôlé par l'État) par opposition au bled-es-Siba (« pays du désordre » ; les pouvoirs locaux des tribus, jalouses de leur indépendance). Roi bâtisseur, il fonda Meknès et y installa sa capitale. Sa mort marque l'entrée dans une période troublée : les révoltes montagnardes, l'opposition religieuse des confréries, les années de sécheresse et de famine, les épidémies (notamment la peste en 1797-1800), qui provoquèrent un effondrement démographique, la montée des caïds et le repli du Maroc sur lui-même.

Le règne de Mohammed III (1757-1790) voit les débuts du commerce avec l'Europe. Au XIXe siècle, l'économie entre en crise et le désordre règne. Le sultan qui avait des vues sur l'ouest algérien vient en aide à l'émir Abd el-Kader qui luttait contre les Français alors en pleine conquête de l'Algérie. Le sultan perd en 1844 la bataille d'Isly alors que les Espagnols s'emparent de Tétouan en 1860. Hassan Ier (1873-1894) réussit cependant à maintenir l'indépendance politique du pays, mais l'affaiblissement du pouvoir central, l'entrée en dissidence de nombreuses tribus et les effets de la crise financière obligent l'État marocain à contracter des emprunts de plus en plus coûteux; celui contracté en 1904 auprès des banques françaises entraîne l'installation dans les ports marocains de contrôleurs français.

Royaume du Maroc[modifier | modifier le code]

Liste des souverains alaouites[modifier | modifier le code]

Princes du Tafilalet[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.
Nom Règne Notes
Moulay Chérif 1631 - 1636
Sidi Mohammed ben Chérif, dit ultérieurement « Mohammed Ier » 1636 - août 1664 Fils de Moulay Chérif
Moulay Rachid 1664 - 1666 Frère de « Mohammed Ier »

Sultans du Maroc[modifier | modifier le code]

Nom Règne Notes
Moulay Rachid 1666 - 1672 Frère de Sidi Mohammed ben Chérif, dit ultérieurement « Mohammed Ier »
Moulay Ismaïl 14 avril 1672 - 21 mars 1727 Frère de Moulay Rachid
Moulay Ahmed 22 mars 1727 - avril 1728 Fils de Moulay Ismaïl, 1er règne
Moulay Abdelmalek Avril 1728 - juin 1728 Frère de Moulay Ahmed.
Moulay Ahmed Juin 1728 - 5 mars 1729 Fils de Moulay Ismaïl, 2e règne
Moulay Abdallah 5 mars 1729 - septembre 1734 Frère de Moulay Ahmed, 1er règne
Moulay Ali Septembre 1734 - 12 mai 1736 Frère de Moulay Abdallah
Moulay Abdallah 12 mai 1736 - août 1736 2e règne
Sidi Mohammed ben Arbiya, dit ultérieurement « Mohammed II » Août 1736 - juin 1738 Frère de Moulay Abdallah
Moulay Mostadi Juin 1738 - février 1740 Frère de « Mohammed II », 1er règne
Moulay Abdallah Février 1740 - juin 1741 3e règne
Moulay Zine El Abidine Juin - novembre 1741 Frère de Moulay Abdallah
Moulay Abdallah Novembre 1741 - février 1742 4e règne
Moulay Mostadi Février 1742 - mai 1743 2e règne
Moulay Abdallah Mai 1743 - 1747 5e règne
Moulay Mostadi 1747 - octobre 1748 3e règne
Moulay Abdallah Octobre 1748 - 1757 6e règne
Sidi Mohammed ben Abdallah, dit ultérieurement « Mohammed III » 1757 - 1790 Fils de Moulay Abdallah
Moulay Yazid 1790 - 1792 Fils de « Mohammed III »
Moulay Slimane 1792 - 1822 Frère de Moulay Yazid
Moulay Abderrahmane 30 novembre 1822 – 28 août 1859 Neveu de Moulay Slimane, fils de Moulay Hicham, petit-fils de « Mohammed III »
Sidi Mohammed ben Abderrahmane, dit ultérieurement « Mohammed IV » 28 août 1859 - 16 septembre 1873 Fils de Moulay Abderrahmane
Moulay Hassan ben Mohammed, dit ultérieurement « Hassan Ier » 16 septembre 1873 – 7 juin 1894 Fils de « Mohammed IV »
Moulay Abdelaziz 7 juin 1894 – 4 janvier 1908 Fils de « Hassan Ier »
Moulay Abdelhafid 4 janvier 1908 – 12 août 1912 Frère de Moulay Abdelaziz
Moulay Youssef 13 août 1912 – 17 novembre 1927 Frère de Moulay Abdelhafid
Sidi Mohammed ben Youssef (futur roi Mohammed V) 18 novembre 1927 – 20 août 1953 Fils de Moulay Youssef, 1er règne
Mohammed Ben Arafa 20 août 1953 – 16 novembre 1955 Cousin de Moulay Youssef, petit-fils de « Mohammed IV », proclamé sultan par les oulémas sous l'impulsion des autorités du protectorat français, titre non reconnu par les nationalistes marocains et la famille régnante[3]
Sidi Mohammed ben Youssef (futur roi Mohammed V) 16 novembre 1955 – 14 août 1957 2e règne

Rois du Maroc[modifier | modifier le code]

Nom Règne Notes
Mohammed V, ex-sultan Sidi Mohammed — ben Youssef 14 août 1957 – 26 février 1961 Prend le titre de roi
Hassan II
(Moulay Hassan — ben Mohammed — jusqu'à son accession au trône)
3 mars 1961 – 23 juillet 1999 Fils de Mohammed V
Mohammed VI
(Sidi Mohammed — ben Hassan — jusqu'à son accession au trône)
Depuis le 23 juillet 1999 Fils de Hassan II

Arbre généalogique des monarques alaouites du Maroc[modifier | modifier le code]

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Monarch Moulay Cherif
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Monarch Mohammed Ier
 
 
 
 
 
 
 
Monarch Moulay Ismail
 
 
 
 
 
 
 
 
Monarch Moulay Rachid
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Monarch Moulay Ahmed
 
 
 
Monarch Moulay Abdelmalek
 
 
 
 
MonarchAbdallah II
 
 
 
Monarch Mohammed II
 
 
Monarch Sidi Ali
 
 
Monarch Moulay El-Moustadi
 
 
Monarch Moulay Zine el-Abidine
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Monarch Mohammed III du Maroc
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Monarch Moulay Yazid
 
 
 
 
 
 
 
 
Monarch Moulay Hicham
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Monarch Moulay Slimane
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Monarch Moulay Abderrahmane
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Monarch Mohammed IV
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Monarch Hassan Ier
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Monarch Moulay Abdelaziz
 
 
Monarch Moulay Abd al-Hafid
 
 
 
Monarch Moulay Youssef
 
 
 
Moulay Tahar
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Monarch Mohammed V
épouse 3°) Lalla Bahia (en)
 
 
 
ép. 1°) Lalla Abla bint Tahar
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Lalla Fatima Zahra
 
 
 
Lalla Amina
 
 
 
Monarch Hassan II
épouse 2°) Latifa Hammou
 
 
Lalla Malika
 
 
Lalla Nuzha
 
 
Lalla Aicha
 
 
Moulay Abdellah
épouse Lamia es-Solh
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Lalla Meryem
 
 
 
Lalla Asma (en)
 
 
 
Monarch Mohammed VI
épouse Salma Bennani
 
 
Lalla Hasna (en)
 
 
Moulay Rachid
 
 
 
 
 
Moulay Hicham
 
 
Moulay Ismael
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Moulay Hassan
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Lalla Khadija
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Alawites ou Alaouites », sur Encyclopédie Larousse en ligne, Éditions Larousse (consulté le 8 décembre 2014)
  2. Bernard Lugan, Histoire du Maroc, Critérion,‎ 1992, 390 p. (ISBN 9782741300229, lire en ligne), p. 173-174.
  3. Si tel n'était pas le cas, Mohammed VI serait en fait Mohammed VII. Cf. « Le saviez-vous ? Le roi aurait dû être « Mohammed VII » », Zamane, Casablanca, no 5,‎ mars 2011, p. 15 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • J. Brignon, A. Amine, B. Boutaleb, G. Martinet, B. Rosenberger, M. Terrasse, Histoire du Maroc, Hatier, Paris, Librairie Nationale, Casablanca, 1967
  • Henri Terrasse, Histoire du Maroc des origines à l’établissement du Protectorat français, Éditions Atlantides, Casablanca, 1949 ; réédition Éditions Frontispice, Casablanca, 2005
  • Jacques Benoist-Méchin, Histoire des Alaouites (1268-1971), Perrin, 1994.
  • Ahmad ibn Khalid al-Nasiri, Kitab al-Istiqsa li-Akhbar duwwal al-Maghrib al-Aqsa, Trad. E. Fumey : Histoire du Maroc, Quatrième partie, Chronique de la dynastie alaouie au Maroc, Archives marocaines, Vol.9, 1906. [lire en ligne (page consultée le 11 février 2010)] Vol.10, 1907. [lire en ligne (page consultée le 11 février 2010)]
  • Souleiman Bencheikh, « Enquête. La vraie histoire des [A]laouites », TelQuel, Casablanca, no 408,‎ 2010 (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • « Dynastie [a]laouite », sur Feu Sa Majesté le roi Mohammed V : Commémoration du cinquantenaire de la révolution du Roi et du peuple,‎ 2013