Dylan Ratigan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dylan Ratigan

Dylan Jason Ratigan (né le 19 avril 1972) est un journaliste, un présentateur de nouvelles et un animateur de télévision américain. Il anime The Dylan Ratigan Show (en) sur les ondes de MSNBC[1]. Il contribue également au journal électronique The Huffington Post.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ratigan nait dans le village de Saranac Lake (New York) (en). Il obtient un baccalauréat en économie politique de l'Union College[2].

Il travaille un temps à Bloomberg News, couvrant dans un premier temps la bourse américaine, les introductions en bourse et les fusions-acquisitions. Il est l'un des créateurs et anime l'émission Morning Call (CNBC) (en), diffusée sur le réseau de Bloomberg et sur USA Network[2]. Il collabore avec ABC News et le New York Times, le Washington Post, le Miami Herald et le Chicago Tribune[2].

Il est le premier animateur de nouvelles de l'émission On the Money (en) diffusée à CNBC. Il anime également l'émission de télévision Bullseye (en) durant un an et demi. Il est coanimateur des émissions Closing Bell (en) et The Call (en). En juin 2006, il anime l'émission Fast Money (CNBC) (en) qu'il a créée avec Susan Krakower[2].

Ratigan quitte CNBC à la fin de son contrat le 27 mars 2009. Le New York Times rapporte qu'il considère toutes les options, mais qu'il est fait pour couvrir l'économie, « l'histoire qui affecte les Américains de tous les milieux. »[trad 1],[3].

Le 29 juin 2009, il anime la nouvelle émission Morning Meeting (en)[4],[5]. Il participe également à d'autres programmes de NBC News.

En décembre 2009, MSNBC annonce que Morning Meeting sera remplacée en janvier 2010 par une nouvelle émission, The Dylan Ratigan Show[1].

Sortie de 2011[modifier | modifier le code]

« Je suis furieux. Et selon les tonnes de réponses que j'ai reçues après ma sortie, vous l'êtes également.[trad 2] »

— Dylan Ratigan, America's Mad as Hell Moment[6]

Le 10 août 2011, le Dylan Ratigan Show présente une table ronde discutant de la chute des marchés suivant le Budget Control Act of 2011 (en). Après quelques minutes d'échanges, Ratigan se lance dans une tirade passionnée exposant sa perception de l'état de la politique américaine.

« Nous avons un vrai problème ! C'est un fait mathématique ! Des dizaines de billions de dollars sortent des États-Unis d'Amérique. Les Démocrates ne le font pas, les Républicains ne le font pas. Un système bien établi est à l’œuvre dans notre pays, un système financier, d'échange et de taxation mis en place par les deux partis au cours des deux dernières décennies. Et nous demeurons assis ici, débattant à savoir si on doit adopter le plan à 4 billions qui repousse le fardeau en 2017 pour le président ou si l'on doit brûler complètement la place, deux options téméraires, irresponsables et stupides.[trad 3] »

L'enregistrement est devenu une vidéo virale[7]. TV Newser (en) a écrit qu'elle est « un éditorial puissant et émotif sur l'économie et Washington »[trad 4],[8].

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

2004 : Prix Gerald Loeb Award (en) pour sa couverture du Scandale Enron (en)[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) « the story that is affecting every American in every setting. »
  2. (en) « I'm mad as hell. And according to the piles and piles of responses I got after my rant, so are you. »
  3. (en) « We've got a real problem! This is a mathematical fact! Tens of trillions of dollars are being extracted from the United States of America. Democrats aren't doing it, Republicans aren't doing it. An entire integrated system, financial system, trading system, taxing system, that was created by both parties over a period of two decades is at work on our entire country right now. And we're sitting here arguing about whether we should do the $4 trillion plan that kicks the can down the road for the president for 2017, or burn the place to the ground, both of which are reckless, irresponsible, and stupid. »
  4. (en) « a powerful, emotional editorial on the economy and Washington. »

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en)(December 14, 2009) "New lineup for msnbc dayside in 2010", MSNBC.com. Retrieved January 9, 2010.
  2. a, b, c, d et e (en) « Dylan Ratigan profile », CNBC,‎ avril 2009
  3. (en) Bill Carter, « Dylan Ratigan of CNBC’s ‘Fast Money’ Leaves Network », New York Times,‎ 27 mars 2009
  4. (en) Marisa Guthrie. « "MSNBC Aims to Raise Profile with HD" », Broadcastingcable.com, 28 juin 2009.
  5. (en) « Dylan Ratigan joins MSNBC Former CNBC anchor will host 9-11 a.m. on MSNBC Beginning June 29 », MSNBC Press Release,‎ 6 mai 2009
  6. Dylan Ratigan. "America’s Mad as Hell Moment".
  7. (en) Kim LaCapria. "‘Ratigan Rant’ Goes Viral as Dylan Ratigan Melts Down on Air [Video".] The Inquisitr, 8/11/2011.
  8. (en) Alex Weprin. "A Tale of Two Segments: Righteous Indignation and a Ridiculous Flub on MSNBC". TV Newser, 8/10/2011.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]