Dying Light

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dying Light
Éditeur Warner Bros
Développeur Techland
Musique Pawel Blaszczak

Date de sortie Icons-flag-us.png Icons-flag-ca.png 27 janvier 2015[1]
Sortie internationale 26 février 2015
Genre Action-aventure, survival horror
Mode de jeu Solo, multijoueur
Plate-forme Windows, Linux, PlayStation 4, Xbox One

Moteur Chrome Engine 6

Dying Light est un jeu vidéo d'action de type survival horror en vue à la première personne, doté d'un cycle jour/nuit, dans lequel le joueur doit survivre dans un monde ouvert urbain et se protéger d'une population d'infectés. Le jeu est développé par Techland et édité par Warner Bros. Le jeu est sorti sur PlayStation 4, Xbox One, Windows et GNU/Linux le 27 janvier 2015 en version digitale puis le 26 février 2015 en version disque[1],[2],[3],[4],[5].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un agent pathogène inconnu fait des ravages dans la ville d’Harran depuis deux mois. Le ministère de la défense a érigé un mur et placé la ville sous quarantaine pour endiguer cette épidémie, mais cette solution n’est pas viable. Le ministère a proposé de raser la ville afin de la supprimer, mais des survivants pourraient encore se trouver sur place. Que ce soit le gouvernement ou l’épidémie, les jours de la ville d’Harran sont à présent comptés…

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Dying Light est un jeu de zombie apocalyptique fixé dans un monde ouvert, similaire aux bidonvilles et aux villes d'Amérique du Sud. Pendant la journée, les joueurs traversent un vaste environnement urbain envahi par une population infectée grandissante. On pourra y poser des pièges ou encore récolter des fournitures pour la fabrication d'armes. L'accent été mis sur ​​la mécanique de Parkour[Quoi ?]. Les joueurs peuvent également personnaliser les quatre personnages du jeu.

Le jeu est basé surtout sur le combat rapproché à l'aide d'une grande diversité d'armes légères et lourdes. Il y a aussi des armes à feu pour éliminer les ennemis à distance. Il y a plus de 100 armes qui peuvent être utilisées, l'élaboration de nouvelles armes permettant de grossir encore ce nombre.

Dying Light contient un cycle dynamique jour/nuit :

  • Pendant la journée, le joueur doit sortir récupérer des fournitures pour renforcer les zones de sécurité. Il peut également mettre en place des pièges, sauver les survivants au hasard, et ouvrir des voies à des parachutages. Les personnes infectées y sont lentes, ce qui permet au joueur de facilement les distancer, mais ils restent dangereux en groupe. Les zombies ne pouvant pas grimper, le joueur peut se réfugier sur les toits des bâtiments afin de rester hors de danger ;
  • Lorsque le soleil se couche, les personnes infectées se transforment en des créatures beaucoup plus dangereuses. Certaines nommés « rapaces » peuvent courir, sauter, monter des bâtiments. Les rapaces sont plus puissants que les zombies normaux. Pour les éviter, le joueur doit utiliser son « sens du survivant » pour les localiser (uniquement pour les rapaces et virulents la nuit). Les zombies, eux, sont plus rapides et infligent plus de dégâts que le jour.

Il existe 2 niveaux de difficulté, normal et difficile, voici les différences dans le mode difficile :

- les zombies sont plus résistants et font plus de dégâts.

- les kits de soin ne soignent plus instantanément, il faut attendre quelques secondes que la jauge se remplisse.

- il n'est plus possible de détecter les objets environnants et la nuit les rapaces n'apparaissent plus sur la mini carte.

- il est possible de trouver des armes bien plus puissantes et de qualité supérieure.

Les types de zombies[modifier | modifier le code]

- Les zombies "basique" ou mordeurs (biter) : Les moins puissants du jeu, ils sont lents, maladroits, ne grimpent pas et ne représentent pas une menace lorsqu'ils sont seuls. Cependant en groupe ils peuvent poser des problèmes. Ils sont présents le jour et la nuit durant laquelle certains évoluent et se transforment en virulents.

- Les malabars (goon) : Ils sont grand et fort et utilisent une arme à 2 mains, par contre ils sont lent et plus simple à éliminer que les démolisseurs.

- Les démolisseurs (demolisher) : Comme les malabars, ils sont grand gros et très coriaces, ils ont une armure lourde et peuvent jeter rochers et carcasses de voitures au joueur éloigné.

- Les zombies en combinaison (gaz tank) : Infectés peu puissants, seul chose dangereuse mais qui est aussi un atout: la bonbonne d'air accrochée dans le dos et qui explose au bout de quelques secondes après avoir frappé dessus.

- Les zombies "cracheurs" (toad) : Peu puissants mais qui crachent une boule verdâtre qui blesse le joueur et gêne sa vue.

- Les zombies explosifs (bomber) : Des gros zombies aux entrailles apparentes, si vous approchez trop près c'est la mort assurée, ils explosent et vous tue, utile au milieu d'un groupe de zombie pour peu qu'il vous reste des munitions.

- Les hurleurs (screamer) : Des enfants zombies qui crient ce qui blesse le joueur qui est ralenti, très peu résistant un coup suffira pour en venir à bout.

- Les virulents (viral) : Humains récemment infectés, ils sont rapides, évitent certains coups et grimpent sur les toits, ils viennent systématiquement s'ils entendent du bruit (tir ou explosions)

- Les esquiveurs (bolter) : Des zombies uniquement visibles la nuit, ils ont de multiples pustules vertes sur le dos et les bras et s'enfuient dés qu'ils vous voient, ils sont utiles pour certains crafts puissants.

- Les rapaces (volatile) : Uniquement présent la nuit ou dans des endroits plongés dans l'obscurité, ce sont les infectés les plus puissants. Ils sont très difficile à tuer, ils grimpent partout, sont très rapides et très résistants. Les seuls moyens de leur échapper est de se rendre en zone sécurisée avant la fin de la journée ou de se cacher dans l'obscurité, en mode difficile ils peuvent cracher pour atteindre le joueur à distance.

- Les chasseurs nocturne (night hunter) : uniquement jouable en multijoueur en mode "be the zombie" par de vrais joueurs, ils sont rapides, puissants et leur seul faiblesse est la lampe UV. Ils disposent d'un grapin moins long que celui du joueur humain mais sans temps de recharge ce qui permet de l'utiliser sans s'arrêter.

Evolution du personnage[modifier | modifier le code]

Durant le jeu le joueur va évoluer et gagner des points d'expérience qu'il pourra dépenser dans un arbre de talent qui comprend 3 catégories :

- Survie, agilité et puissance.

Il pourra de ce fait acquérir de nouvelles compétences et ainsi évoluer de façon plus efficace à Harran.

Développement[modifier | modifier le code]

Dying Light fut d'abord pensé comme une suite à Dead Island. Techland a préféré développer un nouveau jeu vidéo complet afin d'introduire de toutes nouvelles fonctionnalités, comme un grand monde ouvert, de nouveaux zombies, un cycle jour / nuit en temps réel, de meilleurs graphismes, et une nouvelle mécanique de jeu . Le 8 mai 2014, Techland a été retardé en raison d'une « volonté d'innover ». Lors de l'E3 2014, Techland a annoncé que Dying Light mettra fortement l'accent sur le jeu de rôle. Le jeu était initialement prévu sur PlayStation 3 et Xbox 360, mais ces versions furent annulées à trois mois de sa sortie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Martin Gaston, « Open-world PS4 and Xbox One zombie mulcher Dying Light delayed to 2015 », GameSpot,‎ 8 mai 2014 (consulté le 9 mai 2014).
  2. (en) Ludwig Kietzmann, « Dying Light adds a dash of Parkour to Techland's zombie tour », Joystiq,‎ 23 mai (consulté le 8 décembre 2013).
  3. (en) Marty Sliva, « Dying Light Brings New Life to the Zombie Genre », IGN,‎ 23 mai 2013 (consulté le 8 décembre 2013).
  4. (en) Katie Williams, « Dying Light is a new survival horror game by Dead Island developer Techland | News », PC Gamer,‎ 24 mai 2013 (consulté le 8 décembre 2013).
  5. (en) « Dying Light Is Now Confirmed For Linux, Bring It On Techland », GamingOnLinux,‎ 24 janvier 2015 (consulté le 24 janvier 2015).

Lien externe[modifier | modifier le code]