Durée d'ensoleillement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Durée de l'ensoleillement annuel en heures pour l'Europe.

La durée d'ensoleillement est un indicateur climatique qui mesure le temps pendant lequel un endroit, un lieu est éclairé par le Soleil sur une période donnée. Ceci exprime en quelque sorte la nébulosité et ne doit pas être confondu avec l'ensoleillement qui exprime la quantité d'énergie reçue par le rayonnement solaire sur une surface donnée et sur une certaine période. La durée d'ensoleillement est généralement exprimée en heures par an ou alors en une moyenne d'heures par jour. La mesure exprimée en heures/an indique le niveau d'ensoleillement d'un emplacement en comparaison avec les autres endroits de la Terre alors que la dernière mesure exprimée en heures/jour permet la comparaison du niveau d'ensoleillement dans les différentes saisons au même endroit. Plus le nombre d'heures d'ensoleillement est élevé, plus il fera beau, et plus les nuages et les brouillards se feront rares.

Définition et mesure[modifier | modifier le code]

Une année « normale » correspond à 8 760 heures. La longueur des journées d'été étant compensée par la brièveté des journées d'hiver, en tout point du globe la moitié de ce temps correspond au jour et l'autre moitié à la nuit. Par conséquent, le nombre maximal théorique d'heures d'ensoleillement pour un endroit pratiquement sans aucun nuage comme certaines parties du désert nord-africain, le Sahara est de 4 380 heures par an[1].

La durée d'ensoleillement se mesure le plus souvent à l'aide d'un héliographe qui utilise une lentille optique en verre en forme de sphère. Cet instrument d'optique permet d'enregistrer la durée pendant laquelle le rayonnement solaire est d'un intensité suffisante pour produire des ombres.

Distribution géographique[modifier | modifier le code]

Puisque la durée d'ensoleillement dépend principalement de la quantité de nuages et de brouillard dans l'endroit observé, les endroits ayant un climat désertique (hyperaride et aride) ou un climat steppique (semi-aride) corrèlent naturellement avec des valeurs très élevées de durée d'ensoleillement tandis que les valeurs de durée d'ensoleillement les plus basses se rencontreront dans les régions à climat océanique donc humide. Les deux endroits avec les durées d'ensoleillement les plus élevées, mesurées comme des moyennes annuelles se situent dans le Sud-Ouest des États-Unis (Arizona, Californie et Nevada) ainsi qu'au Nord-Est de l'Afrique (Égypte, Libye, Soudan et Tchad et de façon globale, une très grande partie du Sahara).

Les territoires sud-européens sont aussi très ensoleillés, notamment l'Italie du Sud (la Sicile), l'Espagne (Andalousie), le Portugal et la Grèce.

Les grands déserts chauds du globe possèdent, eux, les records d'ensoleillement et d'intensité solaire possible (Sahara et désert des Mojaves par exemple), ainsi que la plus faible concentration de nuages, et ainsi de précipitations.

Cette durée d'ensoleillement explique en partie la chaleur extrême caractéristique de ce genre d'endroit. La ville désignée comme celle étant la plus ensoleillée au monde est Yuma dans l'Arizona avec plus de 4 000 heures de d'ensoleillement annuel soit à peu près 90 % d'ensoleillement radieux.

De manière générale, les endroit possédant des climat subtropicaux connaissent des durées d'ensoleillement plutôt élevées car la zone subtropicale est le siège d'une ceinture de zones de haute pression plus ou moins permanente qui garantit un temps sec et ensoleillé, notamment aux régions désertiques et steppiques qui voient attribuer leur formation à cette dernière qui est souvent désignée sous le nom de crête subtropicale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]