Dumb Patrol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dumb Patrol est un cartoon Looney Tunes de 1964, réalisé par Gerry Chiniquy et mettant en scène Bugs Bunny, Sam le pirate et Porky Pig.

Résumé[modifier | modifier le code]

« En 1917, quelque part en France », un général français décide d'envoyer un volontaire combattre le fameux aviateur teuton, le baron Sam Von Sham. Le volontaire est tiré à la courte paille (d'un balai !), version « inversée » (c'est celui qui a le plus long brin qui « gagne »). Le sort désigne Porky Pig. Mais Bugs l'assomme et prend sa place. Pendant ce temps, « quelque part en Allemagne », le baron fulmine de ne recevoir que des Croix de fer. Après avoir eu quelques déboires avec son avion, Sam s'envole affronter Bugs mais s'écrase sur une falaise. Sam, en prenant un second avion, chute une deuxième fois après que Bugs ait réduit son avion en copeaux de bois. Bugs fait des acrobaties et sam, en voulant lui tirer dessus, met en miettes son avion. Au quatrième avion, Sam chute en même temps qu'il lâche ses bombes. Au cinquième (un quadriplan armé d'une multitude de mitrailleuses), il disloque son avion en voulant le pousser au maximum, et meurt dans sa chute. En voyant ce qu'est devenu Sam, Bugs s'exclame qu'il avait bien entendu parler de l'existence des Anges de l'enfer, mais qu'il n'avait jamais eu l'occasion d'en voir un. En effet, au plan suivant, nous voyons Sam transformé en diable monter au paradis.

Sources d'inspiration du cartoon[modifier | modifier le code]

Le titre de ce dessin animé est un jeu de mot (dumb signifie stupide ou stupéfait) autant qu'une allusion au film The Dawn Patrol (La patrouille de l'aube) de 1930, réalisé par Howard Hawks, traitant des combats aériens de la Première Guerre mondiale, et notamment du « baron rouge » Manfred von Richthofen (Sam est roux). Le même titre a été utilisé par un précédent cartoon de Looney Tunes en 1931, avec le personnage de Bosko. Les « Anges de l'enfer » font référence au film d'Howard Hughes : Les Anges de l'enfer (1930), qui raconte aussi un combat d'aviateurs de la même période. Incidemment, Bugs a été aussi un symbole populaire du soutien à l'effort de guerre et une des mascottes de l'armée de l'air américaine durant la Seconde Guerre mondiale, de même qu'à cette période, les Hell's Angels (Anges de l'enfer) ont été une escadrille de bombardiers forteresses volantes B-17 (303rd Bombardment Group) particulièrement renommée pour ses grands exploits[1],[2].

Fiche[modifier | modifier le code]

  • Réalisateur : Gerry Chiniquy
  • Scénariste : John W. Dunn
  • Produit par : David H. DePatie (non crédité)
  • Musique originale : William Lava (comme Bill Lava)
  • Montage : Treg Brown
  • Durée : 7 minutes
  • Date de sortie : 18 janvier 1964 (États-Unis)
  • Langue : Anglais
  • Couleur : couleur Technicolor
  • Format : 1,37 : 1
  • Son : Mono
  • Société de Production : DePatie-Freleng Enterprises (DFE)
  • Distributeurs :
  • 1964 : Warner Bros. Pictures (États-Unis)

Musiques[modifier | modifier le code]

  • Mademoiselle from Armentières
  • There's A Long Long Trail A-Winding

Ces deux musiques sont des chansons populaires chantées durant la Première Guerre mondiale

Voix[modifier | modifier le code]


Animateurs[modifier | modifier le code]

  • Virgil Ross  : animateur
  • Art Leonardi : animateur
  • Bob Matz : animateur
  • Lee Halpern : animateur
  • Tom O'Loughlin : artiste arrière-plan
  • Robert Givens : artiste agencement (comme Bob Givens)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Bishop, Cliff T. (1986). Fortresses of the Big Triangle First, East Anglia Books. ISBN 1-869987-00-4, p.160, p.236.
  2. [PDF] (en) « Hells Angels vs. Memphis Belle, Historical Information », 303rd Bomb Group Association (consulté le 11 August 2008)

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) Dumb Patrol sur l’Internet Movie Database