Dullahan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Dullahan (parfois appelés Gan Ceann, « sans tête » en irlandais) du folklore irlandais sont un type de fée solitaire de la cour unseelie. Ils peuvent retirer leur tête à leur guise qu’ils placent sous leur bras ou s’en servent pour jouer des jeux de balles macabres. Ils sont d’habitude vus voyageant sur un cheval noir dont la tête, qui possède des yeux enflammés, distance le reste du corps de 6 yards. Les yeux du Dullahan sont massifs et dardent de tous bords comme des mouches, tandis que la bouche affiche constamment un affreux sourire qui touche les deux côtés du visage. On dit que la chair de la tête a la couleur et la consistance de fromage moisi. Le fouet du Dullahan est en fait la colonne vertébrale d’un cadavre humain et le chariot qu’ils utilisent parfois est fait d’objets tous aussi macabres comme : des bougies dans des crânes pour éclairer la voie, des fémurs pour les rayons des roues et un linceul mangé par les vers comme couverture du chariot.

Quand un Dullahan arrête son cheval, c’est le moment où quelqu’un doit mourir. Il appelle son nom et la personne trépasse immédiatement.

Il n’y a aucune façon de barrer la route à un Dullahan — toutes les serrures et les portes s’ouvrent d’elles-même à son approche. De plus, ils n’apprécient guère être observés lors de leurs commissions, ceux qui osent le faire se font asperger par un bol de sang (souvent le signe qu’ils seront parmi les prochains à mourir), ou même reçoivent des coups de fouet dans les yeux. Néanmoins, les Dullahan sont effrayés par l’or et même une simple épingle confectionnée dans ce matériau suffit à les chasser. Le mythe pourrait avoir inspiré le cavalier sans tête dans la Légende du cavalier sans tête.

Une histoire médiévale intitulée Sire Gauvain et le Chevalier vert renferme aussi des similitudes avec la légende des Dullahan. Dans celle-ci, le Chevalier Vert est déterminé à prendre la vie de Sire Gauvain avant de se faire couper la tête par celui-ci. Cette histoire prend ses origines dans le Fled Bricrenn mettant en vedette le guerrier irlandais Cú Chulainn dans le rôle qui sera plus tard joué par Sire Gauvain.

Les Dullahan sont dépeints dans le genre fantastique et les jeux vidéo comme des chevaliers décapités portant leur tête coupée sous un bras alors qu’ils attaquent violemment ceux qui s’introduisent dans l’endroit qu’ils hantent. Ils possèdent également un certain potentiel magique dans leurs corps, leur donnant des épées magiques ou encore la capacité de cracher du feu de leur tête coupée. Par ailleurs, les Dullahan peuvent être des armures animées ; au lieu d’une tête sous leur bras, ils tiennent un bouclier avec un visage animé qui souffle du feu.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Dans l’œuvre Durarara!! de Ryohgo Narita et Suzuhito Yasuda, Celty est une Dullahan à la recherche de sa tête, qui lui a été volée. Elle a le pouvoir de contrôler les ombres, et de les rendre tangibles, ce dont elle se sert pour faire ses vêtements, et sa faux. Elle possède aussi un cheval déguisé en deux-roues.

Dans le manga Monster Musume no Iru Nichijou du mangaka Okayado, l'un des personnage se présente elle-même comme une Dullahan, bien que le fait de pouvoir détacher sa tête est utilisé dans un cadre comique. Par exemple, pour boire du thé, elle pose sa tête sur la table pour verser le thé directement dans son œsophage.

Liens externes[modifier | modifier le code]