Dulce et decorum est pro patria mori

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dulce et decorum est pro patria mori est une expression latine utilisée parfois en français, tirée d'une strophe du poète Horace, qui signifie « Il est doux et glorieux de mourir pour sa patrie ».

Utilisation[modifier | modifier le code]

On la trouve par exemple :

Dans le style parodique, la phrase apparaît également :

Poème complet[modifier | modifier le code]

Le titre, et l'exhortation latine des deux lignes finales, sont tirés d'un poème d'Horace, les Odes, III.2.13[2].

Ce texte est bien connu et souvent cité par les partisans de la Première Guerre mondiale, au moins à ses débuts. Il revêtait donc une signification particulière pour les soldats de l'époque.

Dulce et decorum est pro patria mori :
mors et fugacem persequitur virum
nec parcit inbellis iuventae
poplitibus timidove tergo.

Il est doux et honorable de mourir pour sa patrie :
La mort poursuit l'homme qui s'enfuit,
ni n'épargne les jarrets ou le dos lâche
Des jeunes gens peu aguerris.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Francis Law, A man at arms: memoirs of two world wars, 1993, p. 44
  2. « Q. Horati Flaccvs », The Latin Library (consulté le 27 juin 2008)