Duct tape

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un rouleau de duct tape « classique »
Du duct tape transparent 3M Scotch

Le duct tape, ou duck tape, est un type de ruban adhésif toilé. Il est imperméable, souple, inextensible et possède un fort pouvoir adhésif. Il résiste à l'humidité et est déchirable à la main. Généralement, on le trouve en argent et en noir mais d'autres couleurs sont disponibles. Son caractère multifonction lui permet d'être utilisé aussi bien pour le bricolage, la rénovation ou la construction que pour l'art.

Nom[modifier | modifier le code]

Il tire son nom original, « duck tape », du néerlandais « doek » signifiant « tissu » et prononcé « duck » aux États-Unis. Le « cotton duck (en) » est utilisé par Revolite, une division de Johnson & Johnson, pour fabriquer une bande adhésive très performante à la demande de l'armée américaine pendant la Seconde Guerre mondiale[1]. Celle-ci résiste à l'eau et est conçue au départ pour sceller hermétiquement les boites de munitions. Elle se sectionne sans outil à la main, est très solide mais facile à retirer. On s'aperçoit rapidement que de multiples usages peuvent en être faits, notamment pour réparer provisoirement et rapidement l'équipement, les véhicules, ou même l'armement des forces armées. De couleur vert olive, la « duck tape » est vite adoptée par les soldats[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Après la guerre, la bande adhésive toilée est vendue dans les drogueries et magasins de bricolage pour les réparations domestiques. Johnson & Johnson cède les droits à la Melvin A. Anderson Company de Cleveland, Ohio, en 1950[3]. Comme on l'utilise maintenant pour joindre et sceller les conduits en aluminium ou métal galvanisé de climatisation et de chauffage qui équipent toutes les maisons américaines (« duct » en anglais signifie « tuyau ») son nom populaire devient « duct tape », par antonomase, dans les années 1950[2]. En 1960, la Albert Arno Inc. de Saint-Louis, Missouri, dépose le nom « Ductape » pour un produit résistant à une chaleur de 177 à 204 °C. Le produit prend une couleur gris métallisé pour s'harmoniser à la tuyauterie[2].

Détail de la réparation sur le Rover lunaire d'Apollo 17

En 1970, il sauve la vie des astronautes de la mission Apollo 13 qui bricolent un épurateur à l'aide de « duct tape » pour filtrer le dioxyde de carbone de leur cabine et leur permettre de revenir sur Terre sains et saufs[4],[2]. Du « duct tape » a été utilisé sur la Lune pour réparer un « pare poussière » du Rover de l'expédition Apollo 17.

En 1971, Jack Kahl achète la Anderson Company et la renomme Manco[3]. En 1975, il parvient à déposer la marque « Duck Tape » pour son produit qu'il commercialise avec un caneton jaune en guise de logo (« duck » signifie « canard » en anglais), lequel porte une casquette, ou des outils en ceinture. Le Duck Tape de Manco va connaitre un succès grandissant auprès du grand-public, s'octroyant une part de marché de 40 % en 1979[5].

En 1977, 3M commercialise un « duct tape » résistant à la chaleur[6] et à la fin des années 1990, la compagnie devient leader du secteur avec un chiffre d'affaires de 300 millions de dollars pour cette seule division. En 2004, 3M met un « duct tape » transparent sur le marché[7].

Utilisation artistique[modifier | modifier le code]

Ancré dans la culture populaire, il devient source d'inspiration et de créativité pour les artistes devenus adeptes du tape art comme Jim Lambie, Olivier Blanckart ou Gilcozar et surtout Gino Tidrollini.

Le duct tape est l'outil de prédilection dans les enquêtes de Furudo Erika dans Umineko no naku koro ni. C'est aussi l'outil indispensable du célèbre MacGyver.

Utilisation médicale[modifier | modifier le code]

Le duct tape est également utilisé dans le milieu médical pour soigner les verrues. Recouvertes de cette substance adhésive, elles ne survivraient pas. Une étude menée d'octobre 2000 à juillet 2001 et publiée en 2002 a même montré un résultat significativement plus efficace que la cryothérapie (85 % de réussite, selon l'étude)[8].

Télévision[modifier | modifier le code]

L'émission de vulgarisation scientifique américaine MythBusters a utilisé le duct tape dans divers épisodes pour prouver son efficacité dans diverses tâches. D'après des tests effectués par les animateurs, il est entre autre possible avec uniquement du duct tape de "survivre" sur une île déserte ; ils ont construit un bateau, un abri, transporté de l'eau, créé un jeu d'échec ainsi que des vêtements pour parvenir à leurs fins.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Henry Petroski, Small Things Considered: Why There Is No Perfect Design, Random House LLC, 2007 (ISBN 978-0-3074-2780-9), p. 131 [lire en ligne]
  2. a, b, c et d (en) The Other Greatest Tool Ever - David M. Ewalt, Forbes, 15 mars 2006
  3. a et b (en) David John Cole, Eve Browning, et Fred E. H. Schroeder, Encyclopedia of Modern Everyday Inventions, Greenwood Publishing Group, 2003 (ISBN 978-0-3133-1345-5), p. 23 [lire en ligne]
  4. Apollo 13 - MaxQ
  5. (en) Jay Conrad Levinson, The Guerrilla Marketing Handbook, Houghton Mifflin Harcourt, 1994 (ISBN 978-0-3957-0013-6), p. 249 [lire en ligne]
  6. (en) The ABC's of Insulation Start With The Letter R - Popular Mechanics, septembre 1977, p. 123
  7. (en) Company Information: History - Site officiel de 3M
  8. (en) The efficacy of duct tape vs cryotherapy in the treatment of verruca vulgaris (the common watt) - National Center for Biotechnology Information

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]