Duchess Says

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Duchess Says

Description de l'image  Duchess Says 2006.jpg.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau : Québec Québec - Drapeau du Canada Canada
Genre musical Dance-punk, électro-rock
Années actives Depuis 2003
Labels Alien8 Recordings
Back Yard Recordings
Site officiel www.duchesssays.com/
Composition du groupe
Membres A-Claude
Ismaël
Simon Says
Phil C

Duchess Says est un groupe de musique électro-rock alternatif de Montréal (Québec) formé en 2003[1] .

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe se forme en 2003 à Montréal et se compose de A-Claude, Ismaël, Simon Says et Phil C[2]. Il produit une musique que ses membres décrivent eux-mêmes comme étant du moog-rock[3] et qui a souvent été rapprochée à leurs débuts de la musique de groupes tels que Les Georges Leningrad ou We Are Wolves[4]. Les paroles sont à la fois en français et en anglais. Ils font partie d'un mouvement nommé The Church of Budgerigars (L'église de la perruche), regroupant ses adeptes autour du message de la perruche[5], mais aussi accessoirement, des vertus de la musique[6] et de la consommation d'alcool[7]. Rapidement le groupe se fait connaitre à Montréal pour ses prestations remarquées et explosives[5]. En 2008, après trois années de travail[8], ils publient leur premier album intitulé Anthologie Des 3 Perchoirs sur le label indépendant montréalais Alien8 Recordings. Suite à cette publication, ils tournent en Amérique du Nord et en Europe aux côtés des Yeah Yeah Yeahs[8], Fucked Up[9] ou bien encore Crystal Castles[6]. En octobre 2011 leur deuxième album In a Fung Day T! voit le jour[10].

Membres[modifier | modifier le code]

  • A-Claude (Annie-Claude Deschênes) : chant, guitare-piano, guitare et programmation.
  • Ismaël (Ismaël Tremblay-Desgagnés) : clavier, guitare et programmation.
  • Phil C (Philippe Clément) : guitare et basse.
  • Simon Says (Simon Besre): batterie.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Chronique In A Fung Day T! de Duchess Says, Emilien Villeroy, Magic, janvier 2012
  2. Introducing : Duchess Says au Magnet Club de Berlin, Arte, 17 décembre 2011
  3. Duchess Says dans Tracks, Tracks, 5 décembre 2008
  4. Les Duchesses contre?attaquent, David Cantin, La Presse, 8 juillet 2008
  5. a et b (en)Rage in the birdcage, Lorraine Carpenter, Montreal Mirror, décembre 2004
  6. a et b (en)Duchess Says: The Feel-Good Gospel Of Debauchery, Andrew Flanagan, National Public Radio, 28 février 2012
  7. Duchess Says : Ornithologues en puissance, Mélanie Boivin, Nomag, 31 mai 2012
  8. a et b Fini, la peur du studio pour Duchess Says, Émilie Coté, La Presse, 13 octobre 2011
  9. (en)Duchess Says, Fucked Up: "Year of the Ox" / "David's Plan", Tyler Grisham, Pitchfork, 23 mars 2010.
  10. Duchess Says: le plaisir retrouvé et non calculé, Olivier parent, La Presse, 7 novembre 2011.

Lien externe[modifier | modifier le code]