Duché de Schweidnitz-Jauer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
1645 carte des duchés de Schweidnitz et Jauer

Le duché de Schweidnitz-Jauer est un duché historique de Basse-Silésie qui est situé aujourd'hui en Pologne. Il est constitué de la principauté de Schweidnitz (Świdnica en polonais/Svidnice en tchèque) et du duché de Jauer (Jawor en polonais/Javor en tchèque), ce dernier rendant hommage au roi de Bohême.

Historique[modifier | modifier le code]

Le duché est créé en 1278 après la mort de Boleslas II le Chauve, duc de Silésie, de la Maison des Piast (une dynastie des premiers rois polonais). Son fils Boleslas III, duc de Löwenberg et de Münsterberg, plus tard appelé Bolko Ier (lorsqu'il devient duc de Schweidnitz-Jauer), s'empare du territoire en 1290, après un conflit avec ses frères. Le duché est dévolu à ses fils à sa mort en 1301, mais en 1308 Schweidnitz (ou Świdnica en polonais) est attribué à Bernard de Świdnica (mort en 1326), tandis que Jawor (Javor ou Jauer) est donné à son frère Henri en 1314. Jauer sera à nouveau réuni à Schweidnitz à la mort de duc Henri de Jawor en 1346.

Le duché existe de façon indépendante jusqu'en 1368. À la mort du duc Bernard, ses fils Bolko II et Henri II sont corégents du duché. Bolko II, étant mort sans descendance, sa veuve Agnès de Habsbourg (1315-1392) en obtient l'usufruit et il devient alors vassal de la couronne de Bohême et intégré à l'Allemagne du Saint-Empire romain.

Il reste à la Bohême (qui appartenait aux Habsbourgs) jusqu'en 1742, date à laquelle, après la défaite de Marie-Thérèse à la première guerre de Silésie de 1740-1742, il est dévolu à la Prusse de Frédéric le Grand. Ses territoires sont intégrés à l'Allemagne, lorsque l'Empire allemand est créé en 1871 et que la Prusse et la Silésie en sont des territoires significatifs. Désormais il est partie intégrante de la Silésie allemande.

En 1945, la Silésie est rendue à la Pologne, selon les accords de Potsdam entre les Alliés.

Les villes et alentours de Schweidnitz (aujourd'hui Swidnica), Jauer (aujourd'hui Jawor), Waldenburg avec les villes de Friedland (aujourd'hui Mieroszow) et de Gottesberg, Hirschberg (aujourd'hui Jelenia Gora) réintégré en 1816, Goldberg, Löwenberg et Munzlau en faisait partie.