Duché de Méranie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le duché de Méranie est un ancien État du Saint-Empire, qui existe de 1180 à 1248, avec pour capitale Merano. Les seigneurs de Méranie possèdent la plus grande partie du Tyrol et même de l'Istrie, mais comme vassaux de la Bavière. À la chute de Henri le Lion (1180), leurs possessions sont déclarées fiefs immédiats de l'Empire. Comme hérités du dernier comte de Dachau en Bavière, qui avait porté le titre de duc de Dalmatie, ils prennent le titre ducal, confirmé par Frédéric Barberousse. Othon Ier acquiert encore en 1208 le comté palatin de Bourgogne en Franche-Comté, en épousant Béatrix II, héritière de ce pays. Une fille de Berthold IV, Agnès de Méranie, devient la troisième femme de Philippe-Auguste. Mais dès 1218, la maison de Méranie s'éteint dans les mâles par la mort d'Othon II, et ses possessions sont divisées entre la maison de Chalons, celle de Goritz, la Bavière, Venise, etc. Les Méran sont la lignée principale de la maison d'Andechs ou de Zähringen.

Ducs de Méranie[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]