Duché d'Aerschot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La seigneurie, puis marquisat, et enfin duché d'Aerschot (on trouve aussi les orthographes « Aarschot », « Ærschot » et « Arschot ») tient son nom de la ville d'Aarschot, en Brabant flamand.

Historique[modifier | modifier le code]

Elle fut possédée par les ducs de Brabant jusqu'au début du XIVe siècle. Le 29 octobre 1284, le duc Jean Ier, l'accorda en apanage à son frère Godefroy.

Alix, troisième fille de ce dernier, porta Arschot dans la Maison d'Harcourt, qui, de là, passa dans les Maisons de Lorraine-Vaudémont puis de Croÿ : Marguerite de Lorraine (1420-1477) épousa, le 5 octobre 1431, Antoine Ier, dit « le Grand » (°vers 138521 septembre 1475), seigneur de Croÿ.

« Margaretha » était la fille d'Antoine de Lorraine (vers 14001458) comte de Vaudémont et sire de Joinville, et de Marie d'Harcourt (° 1398 † 1476), comtesse d'Harcourt, d'Aumale et baronne d'Elbeuf (fille de Jean VII, comte d'Harcourt). Elle apporte Aerschot et Bierbeke en dot à son époux Antoine Ier, dit « le Grand » (°vers 138521 septembre 1475), seigneur de Croÿ, de Renty, de Beaurain, de Bar-sur-Aube et de Rozay, comte de Beaumont, de Porcien et de Guînes.

La seigneurie d'Arschot fur érigée en marquisat, par lettres du mois de , avec union de la baronnie d'Heverlé et des seigneuries de Bierbeck et de Retselaër, en faveur de Guillaume de Croÿ, petit-fils de Marguerite et d'Antoine.

Philippe II de Croÿ (1496-1549), fils de Henri de Croÿ, comte de Porcéan, succéda à son oncle, et fut créé duc d'Arschot le 1er avril 1533.

Charles II, son fils, aussi prince de Chimay, lui succéda dans le duché d'Arschot.

Charles d'Arenberg, Anne-Isabelle de Croÿ et leur famille.

Anne-Isabelle de Croÿ (1563-1635), sœur et héritière de Charles III, porta en mariage le duché d'Arschot à Charles d'Arenberg (fils de Jean de Ligne), créé, en 1576, prince d'Arenberg.

Le titre de duc d'Aarschot fut depuis l'un des titres les plus importants des Pays-Bas historiques.

Liste des possesseurs de la terre d'Aarschot[modifier | modifier le code]

Seigneurs d'Aerschot[modifier | modifier le code]

Maison de Brabant[modifier | modifier le code]

Maison d'Harcourt[modifier | modifier le code]

Maison de Lorraine-Vaudémont[modifier | modifier le code]

  • « Margaretha » de Lorraine-Vaudémont (1420-1477), dame d'Aerschot.

Marguerite apporte Aerschot et Bierbeke en dot à son époux Antoine Ier, dit « le Grand » (°vers 138521 septembre 1475), seigneur de Croÿ, de Renty, de Beaurain, de Bar-sur-Aube et de Rozay, comte de Beaumont, de Porcien et de Guînes

Maison de Croÿ[modifier | modifier le code]

Marquis d'Aerschot[modifier | modifier le code]

Ducs d'Aerschot[modifier | modifier le code]

Maison de Croÿ[modifier | modifier le code]

Maison des Arenberg-Ligne[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Maison d'Arenberg.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nicolas Viton de Saint-Allais, Nobiliaire universel de France, t. 8, p. 259.