Duc d'Albemarle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Liste des comtes et ducs d'Aumale

Le titre de duc d'Albemarle (Albamarla est le nom en latin médiéval de la ville normande d'Aumale) a été créé deux fois dans la pairie d'Angleterre, s'éteignant faute de descendance à chaque fois. Le titre fut "créé" une troisième fois par Jacques II, alors en exil, pour Henri FitzJames. Cette création n'est pas considérée comme étant officielle. Il y a aussi eu des comtes d'Albemarle.

Le titre fut créé pour Édouard de Norwich en 1397 par son cousin Richard II. Étant proche de celui-ci, il ne fut pas en faveur après l'usurpation d'Henri IV, et fut depossédé de son titre en 1399. En 1400, il participa à une conspiration contre le roi, mais il dénonca ses comparses. En 1402, il succéda à son père en tant que comte de Cambridge et duc d'York. Il mourut à la bataille d'Azincourt (1415).

George Monck reçut ce titre en récompense de Charles II pour ses services décisifs dans sa restauration au trône d'Angleterre. Il fut aussi élevé aux titres de baron Monck, comte de Torrington, et il reçut une pension de £7 000 par an; une fortune immense à cette époque. Son fils Christopher lui succéda, mais le titre s'éteint faute de descendant.

Première création (1397)[modifier | modifier le code]

Seconde création (1660)[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]