Duarte Lobo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Duarte Lobo

Duarte Lobo, baptisé à Alcáçovas le 19 septembre 1565[1] et mort à Lisbonne le 24 septembre 1646[1], est un compositeur portugais. Aux côtés de Filipe de Magalhães, de Manuel Cardoso et du roi João IV, il représente l'âge d'or de la polyphonie portugaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de Manuel Mendes à l'école d'Évora, il devient maître de chapelle de la cathédrale d'Évora[1], puis de la cathédrale de Lisbonne en 1594[1].

Bien que contemporain de la naissance de l'ère baroque, Lobo utilise encore les techniques de la Renaissance dans ses compositions, montrant ainsi l'influence de Palestrina et son éloignement des découvertes italiennes ou allemandes. Il publia six livres de musique sacrée.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Officium Defunctorum, 1603
  • Cantica Beatae Virginis, 16 Magnificats pour quatre voix, 1605
  • Liber Missarum I, 1621
  • Liber Missarum II, 1629

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Marc Honegger, Dictionnaire de la musique : Tome 2, Les Hommes et leurs œuvres. L-Z, Bordas,‎ 1979, 1232 p. (ISBN 2-04-010726-6), p. 654

Liens externes[modifier | modifier le code]