Drusen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Drusen
Classification et ressources externes
Macular Soft Drusen.jpg
dépôt maculaire de drusen dans l’œil droit d'un homme de 70 ans.
CIM-10 H35.3, H47.3
OMIM 126700

126600 611040 603075 134370

DiseasesDB 29371
eMedicine topic list
MeSH D015593
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

Des Drusen, ou druses en français, sont des dépôts de matériel amorphe dans la rétine situés dans la couche cuticulaire de la membrane de Bruch au contact de l’épithélium pigmenté. Ils sont le facteur principal de l’apparition de néo-vaisseaux.

On distingue plusieurs formes de drusen. Les plus fréquents sont les drusen miliaires de moins de 65 μm de diamètre, avec des bords nets, de couleur blanc jaunâtre, visibles au Fond d'œil. Ces dépôts sont très fréquents et liés au vieillissement.

La fusion d’amas s’appelle drusen séreux. Si ces amas sont nombreux le risque de néo-vascularisation augmente.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Suivant les sources le terme « drusen » vient du mot allemand Drüsen (glandes, glandules) ou d'un terme en minéralogie : « druse ». Le premier à le proposer est l'ophtalmologue allemand H. Müller en 1856[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Müller H, « Anatomische Beiträge zur Ophthalmologie - 1) Untersuchungen über die Glashäute des Auges, insbesondere die Glaslamelle der Chorioidea und ihre senilen Veränderungen », Graefes Arch Clin Exp Ophthalmol, vol. 2, no 2,‎ janvier 1856, p. 1–69 (lien DOI?)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Images de rétines avec drusen [1]