Droits LGBT en Ouzbékistan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Localisation de l'Ouzbékistan

Les personnes LGBT (Lesbiennes, Gays, Bisexuels et Transsexuels) ne bénéficient pas toutes des mêmes droits que les personnes non-LGBT en Ouzbékistan.

Si l'homosexualité féminine est légale en Ouzbékistan[1], les relations sexuelles entre hommes y sont illégales. Les punitions peuvent aller d'une amende à trois ans de prison.

Code pénal[modifier | modifier le code]

Le code pénal de 1994-1995, révisé en 2001, statue que :

  • § 120

« Besoqolbozlik, c'est-à-dire, le rapport sexuel volontaire entre deux individus masculins - sera puni jusqu'à trois ans d'emprisonnement[2]. »

Tableau récapitulatif[modifier | modifier le code]

Dépénalisation de l’homosexualité Oui (Pour les femmes)/Non (Pour les hommes)
Majorité sexuelle identique à celle des hétérosexuels Oui (Pour les femmes)/Non (Pour les hommes)
Interdiction de la discrimination liée à l'orientation sexuelle à l'embauche Non
Interdiction de la discrimination liée à l'identité de genre dans tous les domaines Non
Mariage civil ou partenariat civil Non
Adoption conjointe dans les couples de personnes de même sexe Non
Adoption par les personnes homosexuelles célibataires Non
Droit pour les gays de servir dans l’armée Non
Droit de changer légalement de genre (après stérilisation) Non
Gestation pour autrui pour les gays Non
Accès aux FIV pour les lesbiennes Non
Autorisation du don de sang pour les HSH Non

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. State-sponsored Homophobia A world survey of laws prohibiting same sex activity between consenting adults
  2. Law of the Republic of Uzbekistan On Enactment of the Criminal Code of the Republic of Uzbekistan

Articles connexes[modifier | modifier le code]