Droits LGBT en Azerbaïdjan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Localisation de l'Azerbaïdjan.

La loi qui interdisait les relations homosexuelles en Azerbaïdjan a été abolie en l'an 2000[1], mais les couples homosexuels ne sont pas reconnus et aucune loi ne protège les personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles et transsexuelles (LGBT) des discriminations en Azerbaïdjan.

Un numéro spécial du journal officiel du Parlement, paru le 28 mai 2000, rapporte que le Parlement a approuvé un nouveau code criminel, et que le président a signé un décret pour le mettre en vigueur en septembre. Le texte du nouveau code criminel est aussi publié. Il apparaît que l'ancien article 113 (hérité de l'ère soviétique) qui punissait la sodomie entre hommes de trois ans de prison[2], a été remplacé par un nouvel article 150, qui ne punit que les relations sexuelles forcées.

Bien que les rapports sexuels entre des hommes adultes consentants aient été officiellement décriminalisés, des témoignages de violences policières contre les gays, principalement contre des prostitués, persistent. Les victimes demandent à rester anonymes dans leurs témoignages, de peur de représailles de la police (2001 Report of the International Helsinki Federation). La France a accordé l'asile politique à l'artiste azéri Babi Badalov, menacé par sa propre famille en raison de son homosexualité.

Des médias contrôlés par l'état utilisent l'accusation d'homosexualité pour discréditer les opposants au gouvernement[3] et les journalistes de l'opposition[4],[5].

La majorité sexuelle est fixée au même âge pour les hétérosexuels et les homosexuels, c'est-à-dire à 16 ans.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Spartacus International Gay Guide, page 1216. Bruno Gmunder Verlag, 2007.
  2. United Nations High Commissioner for Refugees, « Azerbaijan: Information On The Treatment Of Homosexuals », Unhcr.org (consulté le 20 janvier 2011)
  3. Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, « Azerbaijan: State media embroiled in gay bashing controversy », Unhcr.org,‎ 6 mai 2008 (consulté le 20 janvier 2011)
  4. Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, « Azerbaijan: Opposition journalist says he is victim of vicious smear campaign », Unhcr.org,‎ 10 avril 2008 (consulté le 20 janvier 2011)
  5. Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, « Amnesty International Report 2009 – Azerbaijan », Unhcr.org (consulté le 20 January 2011)