Droits LGBT au Monténégro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'homosexualité est légale au Monténégro. La demande d'adhésion du pays à l'Union européenne a permis quelques avancées significatives sur la question des droits et de la protection des personnes LGBT (Lesbiennes, Gays, Bisexuels et Transsexuels) mais l'homosexualité reste très mal acceptée. Les personnes LGBT font donc souvent l'objet de discriminations et de violences.

Loi dépénalisant l'homosexualité[modifier | modifier le code]

Le Monténégro a décriminalisé l'homosexualité en 1977. La majorité sexuelle, fixée à 14 ans, est identique pour les hétérosexuels et les homosexuels. Les homosexuels ne sont pas bannis du service militaire.

Reconnaissance des couples LGBT[modifier | modifier le code]

Il n'y a pas de reconnaissance légale des couples LGBT. La constitution bannit le mariage homosexuel[1].

Lois contre la discrimination[modifier | modifier le code]

Le parlement du Monténégro a voté le 27 juillet 2010 une loi contre la discrimination basée sur l'orientation sexuelle. Cette loi était l'une des conditions à la candidature du pays à l'Union européenne[2].

Conditions de vie[modifier | modifier le code]

L'homosexualité reste taboue. Les gays et lesbiennes font régulièrement l'objet de discriminations, de harcèlement et de violences. La communauté gay et lesbienne adopte de ce fait une attitude de discrétion.

En 2009, Ferhat Dinoša, ministre des droits de l'homme et des minorités, déclare que « l’existence des homosexuels est une mauvaise chose pour le Monténégro »[3].

La première gay pride organisée au Monténégro a été fixée au 31 mai 2011, avec l'appui du gouvernement. Le Premier ministre fraîchement élu, Igor Lukšić, a en effet déclaré que « le pays avait besoin de montrer que la société monténégrine était prête à accepter les différences, quels que soient les points de vue personnels de chacun »[4].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Constitution of Montenegro
  2. Montenegro fulfils EU membership requirement and protects LGBT people from discrimination 28 July 2010.
  3. Monténégro : Ferhat Dinosha, ministre « de l’Homophobie et de l’intolérance » sur http://balkans.courriers.info du 11.01.2010
  4. Monténégro: Le gouvernement soutient l’organisation d’une gay pride sur yagg.com du 17.04.2011