Droits LGBT au Burkina Faso

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Localisation du Burkina Faso.

Les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres (LGBT) au Burkina Faso font face à des situations juridiques différentes de celles des personnes non-LGBT. Les actes homosexuels ne sont pas illégaux au Burkina Faso.

Législation[modifier | modifier le code]

L'homosexualité est légale au Burkina Faso.

Le mariage homosexuel est interdit par la Constitution[1].

Condition de vie[modifier | modifier le code]

Le rapport de Droits de l'homme de 2010 du Département d'État américain a constaté que « la loi ne discrimine pas sur la base de l'orientation sexuelle dans l'emploi et l'occupation, le logement, l'apatridie, ou dans l'accès à l'enseignement ou aux services médicaux. Cependant, la discrimination sociale fondée sur l'orientation sexuelle et l'identité de genre est restée un problème. Des croyances religieuses et traditionnelles ne tolèrent pas la conduite homosexuelle et des personnes lesbiennes, bisexuelles et transgenres (LGBT) étaient occasionnellement les victimes d'agressions verbales et physiques. Il n'y avait aucun témoignage que le gouvernement ait réagi contre la violence sociale et la discrimination envers ces personnes »[2].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (fr) CONSTITUTION DU BURKINA FASO
  2. http://www.state.gov/documents/organization/160110.pdf

Source[modifier | modifier le code]