La Rue des rêves

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Dream Street)
Aller à : navigation, rechercher

La Rue des rêves

alt=Description de l'image Dream Street.JPG.
Titre original Dream Street
Réalisation D. W. Griffith
Scénario D. W. Griffith
Acteurs principaux
Sociétés de production D. W. Griffith
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Film dramatique
Sortie 1921
Durée 136 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Rue des rêves (Dream Street) est un film américain réalisé par D. W. Griffith, sorti en 1921, avec Carol Dempster. En tournant ce film, son réalisateur rendra relativement célèbre le procédé du Photokinema.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Gypsy Fair, danseuse de music-hall, est admirée par Spike McFadden, une brute avec une belle voix, et son frère, Billy, un timide compositeur et poète. Elle est aussi convoitée par Swan Way, un Chinois qui va chercher à se venger quand Gypsy va le rejeter et en plus révéler l'existence de son tripot clandestin. Un des hommes de Swan Way tente de dévaliser Billy, mais le jeune homme le tue. Spike assume le crime à la place de son frère, mais Swan Way fait croire que c'est Gypsy qui l'a donné à la police. Lors de l'enquête, Billy sauve Spike en admettant le crime et est acquitté pour légitime défense. Billy trouve le succès comme compositeur, tandis que Spike et Gypsy signent un contrat pour une importante production.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon Silent Era (Cf. lien externe), une introduction parlée de D.W. Griffith et semble-t-il quelques scènes du film utilisaient le système expérimental Photo-Kinema (son enregistré sur disque) développé par Orlando Kellum. Les résultats ne furent pas probants et les scènes parlantes se limitèrent à une chanson d'amour par Ralph Graves
  2. Selon Silent Era (Cf. lien externe), le film fut remonté avec une durée de 9 bobines pour la sortie nationale