Drawing Now Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
DRAWING NOW PARIS I Le Salon Du Dessin Contemporain.

Drawing Now Paris — Le Salon du dessin contemporain — est la première foire européenne exclusivement consacrée au dessin contemporain. Le Salon, qui a été un événement nomade pendant plusieurs années, a lieu depuis 2014 au Carreau du Temple.

Salon[modifier | modifier le code]

Drawing Now Paris 2015

Trait d’union entre le dessin contemporain et un public d’amateurs et de collectionneurs, Drawing Now Paris, créé en 2007 par Christine Phal sous le nom de Salon du dessin contemporain, rassemble chaque année près de 80 galeries internationales. Ces galeries sont sélectionnées par un comité de sélection indépendant, rassemblé par Philippe Piguet, directeur artistique du salon, critique d’art et commissaire d’expositions indépendant doivent présenter un artiste en focus sur au moins un tiers du stand[1].

La manifestation est organisée par CPCT Arts & Events, dont les deux directrices associées sont Christine Phal, galeriste pendant plus de 20 ans[réf. nécessaire], et Carine Tissot, ancienne directrice de salons chez Reed expositions.

Direction du salon[modifier | modifier le code]

  • Christine Phal, présidente et fondatrice
  • Carine Tissot, directeur
  • Philippe Piguet, directeur artistique

Comité de sélection[modifier | modifier le code]

Choisi par Philippe Piguet, il rassemble différents acteurs du monde l’art contemporain. Pour l’édition 2016, le comité de sélection est composé de :

  • Colette Barbier, directrice de la Fondation d'entreprise Ricard
  • Aude Cartier, directrice du centre d'art contemporain La Maison des arts de Malakoff
  • Elsy Lahner, curateur art contemporain, Musée Albertina, Vienne
  • Christian Bernard, directeur du MAMCO
  • Marc Donnadieu, conservateur en charge de l'art contemporain au LaM, Lille Métropole
  • Sébastien Peyret, collectionneur
  • Andreas Schalhorn, conservateur d'art moderne et contemporain au Kupferstichkabinette, Berlin

Événements[modifier | modifier le code]

Le Musée imaginaire (depuis 2011)[modifier | modifier le code]

Imaginé par Philippe Piguet, selon le concept emprunté à André Malraux, Le Musée imaginaire permet chaque année à une personnalité du monde de l’art de constituer son musée idéal dans le domaine du dessin contemporain.

« Si, pour Malraux, le musée imaginaire convoquait dans l'esprit tous les chefs-d'œuvre, nous nous proposons d'en faire un usage concret, plus humble mais possiblement tout aussi exemplaire. Pour ce faire, il s'agit de confier à une personnalité indiscutable l'occasion de constituer "son" propre musée imaginaire en matière de dessin contemporain en l'invitant et en l'accompagnant à organiser une exposition qui le signe[2]. »

Prix Drawing Now (depuis 2011)[modifier | modifier le code]

Abdelkader Benchamma, Representation of Island-Universe, 2013, © FL GALLERY

Le Prix est remis à un artiste de moins de 50 ans, présenté en Focus sur le stand d'une des galeries exposantes. L'artiste retenu est choisi par le comité de sélection du Salon et les principaux mécènes du Fonds pour le dessin contemporain.

  • Lors de l'édition 2011, Catherine Melin, représentée par la Galerie Isabelle Gounod, est la première lauréate du Prix Drawing Now Paris.
  • Lors de l'édition 2012, le Prix Drawing Now a récompensé l'artiste Clément Bagot, représenté par la Galerie Eric Dupont.
  • Lors de l'édition 2013, le Prix Drawing Now revient à l'artiste suisse Didier Rittener représenté par la Galerie Lange + Pulte.
  • Lors de l'édition 2014, le Prix Drawing Now a été descerné à Cathryn Boch, présentée en focus par la Galerie Claudine Papillon.
  • Lors de l'édition 2015, le Prix Drawing Now a récompensé le travail d'Abdelkader Benchamma, présenté en focus par la FL Gallery.

Un Fonds de dotation pour le dessin contemporain, destiné à favoriser le développement et le rayonnement du dessin contemporain et des œuvres graphiques tant en France qu'à l'étranger, a été créé à cette occasion.

Drawing Now I Le Parcours[modifier | modifier le code]

Le Parcours a pour objectif de fédérer les expositions de dessin moderne et contemporain se déroulant dans des musées, des centres d’art, des fondations ou des lieux privés à Paris ou en région. Il a pour but de valoriser le dessin et se faire l'écho de toutes les manifestations qui servent cette discipline.

Drawing Now I Hors Les Murs (2011-2014)[modifier | modifier le code]

Cette manifestation était consacrée à toutes les expérimentations du dessin contemporain, transformant l’espace choisi ou les espaces lors de parcours en laboratoire du dessin contemporain. Elle permet aux artistes et à leur galerie d'exposer des œuvres à même les murs, sur le sol ou sous forme de projection vidéo.

Drawing Talks et interviews[modifier | modifier le code]

Une série de tables rondes est organisée pendant toute la durée du salon. Les Talks permettent aux professionnels du monde de l’art, aux artistes et aux collectionneurs de débattre de sujets liés au dessin, ainsi qu’à sa place au sein de la création contemporaine et sur marché de l’art.

En 2015, des entretiens d’artistes menés par Philippe Piguet ont permis aux visiteurs de mieux appréhender le travail de Ernest Pignon-Ernest, Lucy & Jorge Orta, Alain Declercq, Nazanin Pouyandeh et de comprendre la notion d’engagement en art à travers le parcours de ces quatre artistes.

Drawing in Process[modifier | modifier le code]

Les Drawing in Process présentent en direct les interventions d'artistes afin d'être au plus près de l'élaboration d'un dessin.

Drawing Videos (2015)[modifier | modifier le code]

Pour permettre de découvrir une autre facette du dessin contemporain, un programme vidéo a été co-réalisé pour l'édition 2015 avec le soutien de Brett Littman, directeur exécutif du Drawing Center New York.

Drawing Now Paris 2015

Chiffres de l'édition 2015[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
  • Près de 80 galeries internationales, présentant chacune un artiste en Focus sur plus d’un tiers de leur stand.
  • Plus de 400 artistes représentés.
  • 21 000 visiteurs : collectionneurs, représentants d’institutions culturelles, amateurs d’art jeunes et confirmés…
  • 10 % de visiteurs internationaux.
  • 700 journalistes accrédités, de toutes nationalités.

Historique[modifier | modifier le code]

Première édition du 22 au 26 mars 2007[modifier | modifier le code]

36 galeries ont participé, avec Laurent Boudier pour directeur artistique, au premier Salon du dessin contemporain, créé par Christine Phal. Salon nomade, il a investi un ancien immeuble de bureaux à Paris, avenue d’Iéna.

Antoine de Galbert, fondateur de La Maison rouge, était l’invité d’honneur de ce premier Salon au cours duquel il a présenté sa collection de dessins comprenant notamment des œuvres de Markus Raetz, Marcel Dzama, Jérôme Zonder, Stéphane Mandelbaum et un dessin animé de Hans Op de Beck.

Deuxième édition du 10 au 14 avril 2008[modifier | modifier le code]

Dans la continuité de la première édition, la deuxième édition du Salon du dessin contemporain a investi un ancien immeuble de bureaux, 4 rue du Général Foy. 50 galeries françaises et internationales y ont cette fois participé.

Les invités d’honneur, Claudine et Jean-Marc Salomon, ont présenté des œuvres de leur collection des artistes Robert Longo, Olivier Ross, Madeleine Berkhemer et Anne Ferrer.

Troisième édition du 26 au 29 mars 2009[modifier | modifier le code]

La troisième édition a été organisée au Carreau du Temple à Paris avec la participation de 63 galeries internationales. Invitée d'honneur, Agnès b. y a présenté des œuvres issues de sa collection privée sur la thématique du geste et au trait, telles que des pièces de Jean-Michel Basquiat, Jared Buckhiester, Claude Lévêque, Jean-Michel Othoniel et Frank Rezzak.

Quatrième édition du 25 au 28 mars 2010[modifier | modifier le code]

En 2010, Philippe Piguet devient le Directeur artistique du Salon et Carine Tissot, Directeur. Le Salon s'installe au Carrousel du Louvre et 66 galeries participent à la quatrième édition.

Philippe Piguet propose l’exposition « Histoire(s) de carnets », qui présente les carnets d’artistes comme Ben, Damien Cabanes, Mathilde Brétillot, Matali Crasset, Odile Decq, Gordon Matta-Clark, François Morellet, Georges Rousse, Françoise Pétrovitch ou encore Liu Xiaodong.

Cinquième édition du 25 au 28 mars 2011[modifier | modifier le code]

Le Salon du dessin contemporain change de nom et devient Drawing Now Paris. Les galeries françaises et internationales sont plus nombreuses : 83 exposants. La MEZZANINE est une nouvelle plateforme consacrée aux jeunes galeries et DRAWING NOW NUMÉRIQUE programme des œuvres de dessins numériques. Le Musée Imaginaire apparaît avec Pierre Cornette de Saint-Cyr, qui présente pour l'occasion des dessins d'artistes tels que Antoni Tàpies, Mona Hatoum, Jean-Michel Basquiat, Claude Closky, Marjane Satrapi, Vincent Paronnaud, Yves Klein et Sol Lewitt.

Le Prix Drawing Now 2011 a récompensé Catherine Melin, présentée par la galerie Isabelle Gounod.

Sixième édition du 29 mars au 1er avril 2012[modifier | modifier le code]

82 galeries ont participé à cette 6e édition du Salon, tournée vers la jeune création grâce à la mise en place de la plateforme EMERGENCE (galeries de moins de quatre ans présentant un artiste de moins de 40 ans). 70 galeries étaient présentes sur la plateforme REFERENCE, qui réunit des galeries et des artistes plus confirmés. Le Musée imaginaire a été confié à Catherine Millet, écrivain et créatrice d’art press, qui a présenté des dessins de Günther Brus, Erik Dietman, Marc Desgrandchamps, Bernard Dufour, Klaus Rinke, Otto Mühl, Diego Pimentao, Alberto Soberlli, Tatiana Trouvé, Bernar Venet ou encore Pierre Weiss.

Le Prix Drawing Now 2012 a été remis à Clément Bagot, présenté par la Galerie Eric Dupont en 2012

Septième édition du 11 au 14 avril 2013[modifier | modifier le code]

Cette édition a de nouveau été organisée au Carrousel du Louvre à Paris, où 85 galeries[4] ont été sélectionnées dont 70 galeries présentes sur la plateforme REFERENCE. À l'occasion de l'édition 2013, Drawing Now Paris s'est placé sous le patronage de l'Ambassade de Suisse à Paris et a mis l'accent sur la création graphique suisse, le dynamisme de ses galeries, institutions, musées et sur la vision de ses collectionneurs.

Le Prix Drawing Now 2013 a été décerné à Didier Rittener.

Huitième édition du 26 au 30 mars 2014[modifier | modifier le code]

La huitième édition du Salon a été le premier événement culturel organisé au Carreau du Temple sa rénovation. L'Espace Commines avait également été investi. 13 pays ont été représentés dans 87 galeries[5] dont 17 galeries sur la plateforme INITIAL (première participation au Salon) et 15 galeries sur la plateforme FRESH (galeries de moins de 4 ans, avec en focus un artiste de moins de 40 ans).

Le Prix Drawing Now 2014 a été descerné à Cathryn Boch[6].

Neuvième édition du 25 au 29 mars 2015[modifier | modifier le code]

Cette neuvième édition a réuni 73 galeries internationales[7] dans une présentation concentrée au Carreau du Temple représentant une totalité de 15 pays et quelque 400 artistes. Celle-ci comptait notamment 48% de galeries étrangères et 22 galeries présentées sur la plateforme EMERGENCE.

Le Prix Drawing Now a été descerné à Abdelkader Benchamma, présenté en focus sur la FL Gallery[8].

Dixième édition du 30 mars au 3 avril 2016[modifier | modifier le code]

À l'occasion de ses 10 ans, le Salon Drawing Now Paris investira une nouvelle fois le Carreau du Temple du 30 mars au 3 avril 2016 à Paris en compagnie des artistes, collectionneurs et visiteurs qui ont contribué à bâtir sa réputation au fil des ans.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Drawing Now en "solo show" » par Christian Simenc, Le Journal des Arts, no 365, 16 mars 2012.
  2. Philippe Piguet, Drawing Now Paris, catalogue d'exposition, Musée imaginaire de Pierre Cornette de Saint-Cyr, mars 2011.
  3. Interview de Catherine Millet, février 2012.
  4. (en) « The 7th Drawing Now Paris a great success; Attendance stable at 19,000 visitors », sur www.artdaily.com,‎ (consulté le 22 avril 2015)
  5. « Drawing Now Paris : succès pour le salon du dessin contemporain », sur www.lefigaro.fr,‎ (consulté le 22 avril 2015)
  6. « Le prix Drawing Now 2014 décerné à Cathryn Boch », sur www.artistikrezo.com,‎ (consulté le 22 avril 2015)
  7. « Le printemps luxuriant des foires d'art à Paris », sur www.lesechos.fr,‎ (consulté le 22 avril 2015)
  8. « Abdelkader Benchamma, lauréat du prix Drawing Now 2015 », sur www.connaissancedesarts.com,‎ (consulté le 22 avril 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]