Drapeau de la Communauté valencienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Drapeau traditionnel de la ville de Valence et drapeau officiel de la Communauté valencienne depuis 1982.
Le Penó de la Conquesta, étendard hissé en signe de reddition par les habitants de la taïfa de Valence lors de la prise de la capitale par Jacques Ier d'Aragon le 28 septembre 1328.
Drapeau de la Catalogne, qui reprend l'étendard traditionnel des monarques d'Aragon.
Blason de Pierre IV d'Aragon, traditionnellement rattaché à l'ancien royaume de Valence.
Drapeau du Conseil du Pays valencien adopté en 1979.

Le drapeau de la Communauté valencienne, en Espagne, a été adopté le 1er juillet 1982. Il reprend les couleurs traditionnelles de la Couronne d'Aragon (quatre bandes rouges sur fond or). Ce drapeau est « couronné », c'est-à-dire qu'un motif de couronne (or, rouge et vert sur fond bleu) est représenté verticalement sur le côté gauche. Il est communément appelé Senyera Coronada (Senyera signifiant drapeau en langue catalane; en castillan, il est nommé généralement señera, plutôt que bandera).

Il s'agit historiquement du drapeau de la ville de Valence elle-même, adopté comme symbole régional par les premiers courant valencianistes[1]. Lors de la transition démocratique, le Conseil du Pays valencien, dirigé par le socialiste Josep Lluís Albiñana, adopte comme drapeau officiel la senyera, sans frange bleue, également adoptée par la Communauté autonome de Catalogne, mais portant à la différence de celle-ci le blason de Pierre IV d'Aragon traditionnel de l'ancien royaume de Valence[2]. Cependant, à l'issue de la bataille de Valence et suite à la vive opposition des secteurs blavéristes et de l'UCD[3], le drapeau officiel adopté dans le statut d'autonomie de la communauté est finalement le drapeau couronné par la frange bleue.

Drapeau du nationalisme valencien (proche de l'Estelada)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (ca) Joan Fuster, El blau en la senyera, Valence, Tres i Quatre,‎ 2005, 4e éd. (1re éd. 1977), 31 p. (ISBN 84-7502-736-9)
  • (ca) Pere Maria Orts i Bosch, Història de la senyera al País Valencià, Valence, 1979

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]