Drapeau de l'Ontario

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le drapeau officiel de l'Ontario depuis 1965

L'actuel drapeau de l'Ontario fut proclamé le drapeau officiel de la province canadienne de l'Ontario par la Loi sur le drapeau officiel le 21 mai 1965. Le drapeau est un Red Ensign britannique, avec le Union Jack dans le canton et l'écu des armoiries de l'Ontario dans le battant.

Avant 1965, le Red Ensign canadien avait flotté sur la législature et les édifices gouvernementaux. Cette année-là, le gouvernement fédéral, après un débat long et acrimonieux, décide de remplacer le Red Ensign avec l'actuel drapeau du Canada. Cette décision était extrêmement impopulaire auprès des ontariens ruraux, qui formaient la base politique du Parti progressiste-conservateur du premier ministre John Robarts.

Robarts proposa ainsi que l'Ontario ait son propre drapeau et qu'il serait un Red Ensign comme l'ancien drapeau canadien. La seule différence était que l'écu serait celle des armoiries ontariennes, remplaçant celui des armoiries canadiennes. Bien que Robarts insistait qu'il appuyait l'adoption du nouveau drapeau national, il croyait que le Red Ensign était un symbole important qui reflétait l'héritage britannique de l'Ontario ainsi que les sacrifices des soldats canadiens sous le Red Ensign.

Les Canadiens étaient épuisés après le long débat sur le drapeau national, et les chefs du Parti libéral de l'Ontario ainsi que du Nouveau Parti démocratique de l'Ontario optèrent d'appuyer le drapeau. L'unique opposition provenait du député libéral Elmer Sopha, qui était complètement opposé au drapeau, arguant qu'il ne reflétait pas le caractère diversifié de l'Ontario et qu'il s'agissait d'un "drapeau de vengeance" contre le nouveau drapeau national. Toutefois, seulement un autre député se joint à lui pour voter contre le drapeau, le libéral Leo Troy, et le drapeau fut adopté par l'Assemblée législative le 17 mars.Et

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]