Drapeau de l'Estonie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Drapeau de l'Estonie
Drapeau de l'Estonie
Drapeau de l'Estonie
Utilisation FIAV 110100.svg Version officielle
Caractéristiques
Proportions 7:11
Adoption
Éléments Tricolore de bandes horizontales bleue, noire et blanche

Le drapeau national de l'Estonie est composé de trois bandes horizontales égales : de haut en bas, bleu, noir et blanc. En estonien, il est souvent désigné sous le nom de « sinimustvalge », ce qui signifie littéralement bleu-noir-blanc.

La taille normale du drapeau est de 105 × 165 cm ce qui donne une proportion de 7/11e.

La tonalité du bleu est déterminée selon la table des couleurs internationale Pantone comme étant 285 C, selon les proportions suivantes :

  • C : 91 % Cyan
  • M : 43 % Magenta
  • Y 0 % Jaune
  • B 0 % Noir

Historique[modifier | modifier le code]

Il apparaît comme le drapeau de l'association d'étudiants de la nation estonienne (les étudiants se regroupaient alors en nations, selon leur origine, comme dans la plupart des pays scandinaves, tradition née dans l'université de Bologne) au sein de l'université de Tartu (en estonien Tartu Ülikool, fondée en 1632 par Gustave II Adolphe de Suède). Ce drapeau est consacré le dans le hall du pastorat de Otepää. Rapidement associé au nationalisme estonien, il est utilisé comme drapeau national dès la proclamation de l'indépendance, le , avec une adoption officielle le .

L'invasion soviétique en juin 1940 en interdit l'usage. Il est enlevé de la tour Pikk Hermann (dans la ville haute de Tallinn) le 21 juin 1940, alors que l'Estonie était encore formellement indépendante. Le 22 juin, il est à nouveau hissé mais aux côtés du drapeau rouge jusqu'à sa disparition le 27 juillet.

Toléré pendant l'occupation nazie (1941-1944) comme drapeau ethnique des Estoniens (mais pas comme drapeau national), il est à nouveau hissé lors du départ des Allemands en septembre 1944. Mais dès le , le drapeau soviétique est joint et le drapeau national disparaît de nouveau.

Le drapeau est interdit (et le port des couleurs nationales, en combinaison, sur les vêtements, durement réprimé, pouvant même conduire à la déportation en Sibérie) et ce jusqu'à la perestroïka à la fin des années 1980. Il est alors à nouveau hissé le de la tour Pikk Hermann et est adopté officiellement comme drapeau national le peu après le rétablissement de l'indépendance.

Proposition alternative[modifier | modifier le code]

Projet de drapeau estonien en croix scandinave

En 2001, l'homme politique Kaarel Tarand a suggéré que le drapeau soit changé pour une croix scandinave de même couleur[1]. Les partisans de ce dessin prétendent qu'un drapeau tricolore donne à l'Estonie l'image d'un pays de l'Est post-soviétique, tandis qu'une croix symboliserait les liens avec les pays nordiques ; les hommes politiques estoniens ont ces dernières années fait quelques efforts pour identifier le pays comme nordique, à l'opposition de baltique[2],[3],[4]. Beaucoup de ces derniers suggèrent également de modifier le nom du pays dans les langues étrangères, d’Estonia à Estland. Plusieurs dessins de croix nordique avaient été proposés dès 1922, quand le drapeau actuel a été officiellement adopté ; l'un d'eux est représenté ci-contre. Comme le drapeau tricolore est considéré comme un symbole national important, la proposition n'a pas atteint une large popularité.

Notes et références[modifier | modifier le code]