Drapeau de l'Équateur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Drapeau de l'Équateur
Drapeau de l'Équateur
Drapeau de l'Équateur
Utilisation Drapeau d'État et de guerre Version officielle
Caractéristiques
Proportions 2:3
Adoption 26 septembre 1860
Éléments Tricolore de bandes horizontales jaune, bleue et rouge de tailles différentes, avec le blason au centre

Le drapeau de l'Équateur a été adopté le 26 septembre 1860.

Drapeau du Président

Drapeau actuel[modifier | modifier le code]

Le drapeau actuel de l'Équateur fut adopté le 26 septembre 1860. Il ressemble beaucoup à celui de Colombie.

Bien que la loi du 5 décembre 1900 (Registro Oficial No.1272) établisse le drapeau civil sans les armes du pays et celui officiel avec les armes, le plus souvent, pour le différencier du drapeau colombien, le drapeau officiel est le plus utilisé. En effet, la seule différence entre le drapeau civil de l'Équateur et celui de la Colombie réside dans les proportions, celui de la Colombie a un rapport de 2/3 alors que celui de l'Équateur est de 1/2. L'enseigne militaire a un rapport de 2/3 avec les armes du pays.

Il y a aussi un drapeau spécial pour les bâtiments municipaux, c'est le drapeau civil avec un cercle constitué de 19 étoiles (une par province) blanche autour de la bande bleue.

Symbolique[modifier | modifier le code]

Le jaune (el amarillo) symbolise l'or (el oro), l'abondance de l'agriculture et des richesses naturelles du pays.
Le bleu (el azul) y représente l'océan et le ciel clair et dégagé (vision pour le futur) équatorien.
Enfin le rouge (el rojo) y symbolise le sang versé par les héros qui ont légué la Patrie et la Liberté (Patria y Libertad).

Ressemblance avec d'autres drapeaux[modifier | modifier le code]

FIAV 100100.svg Drapeau civil, ratio 1:2

Le drapeau de l'Équateur ressemble à ceux de la Colombie et du Venezuela, tous les trois dérivant du drapeau de la Grande Colombie. Dans les occasions internationales, le drapeau de l'Équateur utilisé présente les armoiries du pays afin de le différencier de celui de la Colombie (la seule différence entre les drapeaux civils de l'Équateur et de la Colombie étant leurs proportions).

Histoire ( source : http://es.wikipedia.org/wiki/Bandera_de_Ecuador)[modifier | modifier le code]

Depuis la conquête du territoire par Sebastian de Benalcazar et la fondation de Quito par les Espagnols, flottaient les emblèmes espagnols.

La Croix de Boroña est une représentation de la croix de Saint André qui apparaît dans les registres avec des nœuds là où les branches ont été coupées.

Cet emblème a été inclus dans les armoiries et les drapeaux militaires aussi bien sur terre que sur mer dès 1506.

À partir de 1785, l'emblème rouge et jaune, composés de trois rayures horizontales, une large jaune au milieu et deux plus fines en bordure, avec les armoiries de l'Espagne dans la partie centrale, sera utilisé jusqu'à l'émancipation définitive.

La Croix de Boroña s'utilisait uniquement comme drapeau pour l'armée de terre, la plupart des régiments portant les armes de leur ville d'origine dans un coin.


Le drapeau de Miranda, 6 août 1806

Ce drapeau fut brandit pour la première fois au Venezuela, dans le port de Vela de Coro, par le général Francisco de Miranda.

On peut dire que ce drapeau est l'ancêtre de l'actuel drapeau tricolore équatorien, jaune, bleu et rouge.

Même s'il existe une controverse concernant l'apparence exacte de ce drapeau, la théorie prédominante le décrit comme ayant trois rayures horizontale de tailles égales : jaune en haut, bleu au centre et rouge en bas.

Le drapeau des patriotes de la révolution de Quito, 10 août 1809.

On sait que les protagonistes de l'épisode d’août 1809 brandirent une bannière rouge à croix blanche, connue comme le Drapeau de la Junte Révolutionnaire de Quito. L'insigne fut réutilisé par les troupes de l'armée de l’État de Quito, lors de la déclaration de sécession, le 11 octobre 1811.

Pendant longtemps on cru que ce drapeau était rouge avec un mât blanc (?), mais il s'agissait d'une erreur de transcription ( asta, mât / aspa, croix). En réalité le drapeau était rouge à croix blanche, autrement dit le drapeau de l'empire espagnol inversé.

L'emblème de la révolution du 9 octobre 1820

D'après les historiens Wilfredo Loor, Manabita ( de Manabi, une province équatorienne au sud est de Quito), et José Marie Le Ghouir, Français, c'est aux héros révolutionnaires Gregorio Escobedo, José Espantoso et Rafael Ximena que l'on doit la création de cette bannière albiceleste ( bleu ciel et blanc).

En réalité, ce n'était pas vraiment bleu ciel mais plutôt azur ( un peu plus foncé) .

Elle était composée de cinq rayures de dimensions égales, les deux extérieurs et la centrale étaient azur et les deux intermédiaires blanches. Sur celle du milieu figuraient trois étoiles blanches, représentant les trois districts administratifs de l'Audience Royale de Quito: Cuenca, Guayaquil et Quito. Il en existait une version ne comportant qu'une étoile, mais dans ce cas là, elle représentait la province libre de Guayaquil.

De 1822 à 1845, la Grande Colombie. (Cf. L'histoire de l’Équateur)

Durant cette période, l’Équateur adopta les différentes variation du drapeau de la Grande Colombie.

De 1822 à 1830 : un drapeau tricolore ( jaune, bleu ciel et rouge) avec en son centre un blason rond composé de deux cornes d'abondance qui entourent un faisceau sur fond bleu. Le blason était cerclé d'un anneau blanc où on pouvait lire : «  République de Colombie » et entouré de deux rameaux d'olivier.


De 1830 à 1835 : le même drapeau, le même blason mais de forme ovoïde sans les rameaux, et sur le cerclage on pouvait lire : « État de l’Équateur, au sein de la République de Colombie » .

Enfin à partir de 1835, le drapeau adopté fut celui de l'actuelle Colombie à ceci près que les trois rayures étaient de tailles égales.


Le triomphe de la révolution du 6 mars 1845

À partir du 6 mars 1845, on adopta un nouveau drapeau étoilé bleu ciel et blanc : 3 rayures verticales cette fois, les deux extérieures blanches et celle du milieu bleue sur laquelle on pouvait voir 3 étoiles blanches.

En novembre de la même année, il fut établie par décret que les étoiles sur le drapeau devaient dorénavant être au nombre de sept , pour représenter les sept provinces qui composaient le pays.

Rétablissement du drapeau tricolore.

Le 26 septembre 1860, un décret fut signé rétablissant l'usage du drapeau tricolore jaune, bleu et rouge.

Mais c'est le lors du Congrès National, le 31 octobre 1900, présidé par Manuel B. Cueva, que fut édité le décret qui réglementa l'usage du drapeau tricolore, dans sa forme définitive encore en vigueur aujourd'hui.

Ceci étant, le décret ne donne pas de normes concernant les couleurs ou les dimensions. Aussi, le ton des couleurs peut varié d'un drapeau à l'autre.

Voir aussi[modifier | modifier le code]