Drapeau de l'Égypte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Drapeau de l'Égypte
Drapeau de l'Égypte
Drapeau de l'Égypte
Utilisation Drapeau civil et d'État, pavillon marchand et d'État Version officielle
Caractéristiques
Proportions 2:3
Adoption 4 octobre 1984

Le drapeau de l'Égypte est le drapeau civil et d'État et le pavillon marchand et d'État. Il a été adopté sous sa forme actuelle le 4 octobre 1984. Il se compose de trois bandes horizontales, rouge, blanche et noire, avec l'emblème national de l'Égypte, l'Aigle de Saladin, au centre de la bande blanche.

La couleur rouge renvoie à l'époque précédant le coup d'État militaire qui renversa le roi Farouk, en 1952. Ce coup d'État, perpétré sans verser de sang, est symbolisé par la couleur blanche. Enfin, le noir représente la fin de l'oppression des colons britanniques sur le peuple égyptien.

Ces trois couleurs sont, avec le vert, les couleurs panarabes, qu'on retrouve sur les drapeaux du Yémen, de la Syrie et de l'Irak.

Histoire[modifier | modifier le code]

Pour signaler son autonomie vis-à-vis de la Sublime Porte, ainsi que son ambition de concurrencer le sultan pour la domination de la totalité de l'empire ottoman, Méhémet Ali introduisit un drapeau rappelant fortement celui des Ottomans, avec trois croissants et étoiles blancs sur fond rouge, peut-être pour symboliser les victoires de ses armées sur trois continents (Afrique, Asie et Europe), ou ses possessions d'Égypte, de Nubie et du Soudan.

Les forces britanniques occupèrent le pays en 1882, avivant la flamme du nationalisme égyptien. Celle-ci atteignit un sommet lors de la révolte de 1919, durant laquelle on put voir dans les rues le drapeau de Méhémet Ali ainsi qu'un drapeau vert portant un croissant et une croix (symbolisant l'union des musulmans et des coptes contre les Britanniques).

Le premier véritable drapeau national de l'Égypte moderne fut adopté par décret royal en 1923, les Britanniques ayant officiellement reconnu l'indépendance du royaume d'Égypte l'année précédente. Il comprenait un croissant blanc et trois étoiles de la même couleur, sur fond vert. Les étoiles représentaient soit les trois parties du royaume (Égypte, Nubie et Soudan), soit les trois communautés religieuses du pays (musulmans, chrétiens et juifs).

Après le coup d'État de 1952, la république d'Égypte conserva le drapeau du royaume d'Égypte jusqu'en 1958. Le drapeau tricolore rouge, blanc et noir avec l'aigle est le drapeau révolutionnaire, donc non officiel. En 1958, sur le drapeau de la République arabe unie, formée de l'Égypte et de la Syrie, il fut remplacé par décret présidentiel par deux étoiles vertes ; si la Syrie reprit son indépendance dès 1961, l'Égypte continua d'utiliser ce drapeau jusqu'en 1972. Entre 1972 et 1984, ce fut un faucon d'or de Quraych ; ce drapeau fut aussi celui de la Syrie (1971-1980) et de la Libye (1972-1977), ces trois pays formant l'Union des Républiques arabes. Enfin, depuis 1984, sur la bande centrale blanche du drapeau figure l'Aigle de Saladin, portant un écu et un bandeau avec le nom du pays en arabe.

Source[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]