Drapeau aborigène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Drapeau aborigène
alt=Drapeau 2:3 ; le haut est noir, le bas rouge, et un cercle jaune dont la hauteur vaut la moitié de celle du drapeau se trouve en son centre.
alt=Drapeau 2:3 ; le haut est noir, le bas rouge, et un cercle jaune dont la hauteur vaut la moitié de celle du drapeau se trouve en son centre.
Utilisation FIAV 000000.svg Version officielle
Caractéristiques
Proportions 2:3
Adoption Reconnu le 14 juillet 1995
Éléments Bande noire représentant le peuple Aborigène en haut, bande rouge représentant la "Terre Rouge" (l’Australie), disque jaune représentant le Soleil

Le drapeau des Aborigènes d'Australie consiste en une bande supérieure noire et une bande inférieure rouge, avec un disque jaune au centre. Il fut conçu en 1971 par Harold Thomas, artiste aborigène du peuple luritja d'Australie centrale.

Le drapeau fut à l'origine un symbole de la lutte aborigène pour le droit à la terre. Il est devenu par la suite un symbole plus général du peuple aborigène. Le 14 juillet 1995, il fut reconnu officiellement comme étant un « drapeau de l’Australie », de même que le drapeau des Indigènes du détroit de Torres...

Symbolisme[modifier | modifier le code]

Thomas décrivit ainsi son drapeau:

« Je voulais qu’il interpelle, qu’il dérange. Normalement, vous devriez avoir la couleur sombre en bas et la couleur plus claire en haut, et cela semblerait acceptable pour la personne qui regarde le drapeau. Ca ne vous interpellerait pas. […] L’autre raison pour laquelle j’ai placé la couleur noire au-dessus est que les Aborigènes marchent sur la terre. »[1]

Le noir représente donc le peuple aborigène, et le rouge la terre, l'ocre utilisée pendant les cérémonies. Le disque jaune représente le soleil, celui qui donne la vie[2]. Thomas a également fait remarquer que l'ocre rouge et l'ocre jaune sont les deux couleurs les plus employées par son peuple.

Histoire[modifier | modifier le code]

Drapeaux aborigènes à la tente de l'ambassade aborigène devant le Parlement à Canberra

Le drapeau fut hissé pour la première fois le 12 juillet 1971, à Victoria Square, Adelaide, à l'occasion de la Journée nationale des Aborigènes. Il fut également utilisé à Canberra pour la tente de l'ambassade aborigène en 1972.

Aux Jeux du Commonwealth de 1994, Cathy Freeman suscita la controverse en portant le drapeau aborigène avec le drapeau australien lors de son tour d'honneur après sa victoire aux 200 mètres. Les règles stipulent en effet que seul doit être porté ainsi le drapeau national, et Freeman fut critiquée par les organisateurs des Jeux. Toutefois, elle fit de même à nouveau après avoir remporté le 400 mètres.

Le premier ministre travailliste Paul Keating fut celui qui permit la reconnaissance officielle du drapeau par l'Australie, décision qui fut critiquée par le chef de l'Opposition libérale de l'époque, John Howard. Ce dernier affirma que reconnaître le drapeau comme étant un « drapeau de l’Australie » consisterait en un message de division et non pas de réconciliation[3].




Utilisation[modifier | modifier le code]

Le drapeau aborigène (à gauche) flottant sur l'hôtel de ville de Bendigo

Le drapeau flotte aujourd'hui en permanence au-dessus de l'hôtel de ville d'Adelaide. D'autres bâtiments, tels celui de la Chambre de commerce de Melbourne, ou encore l'hôtel de ville de Bendigo, font également flotter le drapeau aborigène aux côtés du drapeau australien.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) Décision de justice au sujet du copyright du drapeau, cour fédérale, 1997
  2. (en) Symbolisme du drapeau aborigène, site web du gouvernement australien
  3. (en) « Indigenous Flags and Days », site web du Parlement australien