Drajna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Drajna
Blason de Drajna
Héraldique
Administration
Pays Roumanie Roumanie
Région Valachie
Département Prahova
Maire
Mandat
Mihai Gavrilă PNL
2008-2012
Code postal 107 190
Indicatif téléphonique international +(40)
Démographie
Population 5 686 hab. (2007)
Densité 102 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 15′ 33″ N 26° 03′ 59″ E / 45.259189, 26.066397 ()45° 15′ 33″ Nord 26° 03′ 59″ Est / 45.259189, 26.066397 ()  
Altitude 435 m
Superficie 5 566 ha = 55,66 km2
Divers
Cours d'eau Teleajen
Localisation
Localisation de Drajna dans le județ de Prahova
Localisation de Drajna dans le județ de Prahova

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (administrative)

Voir la carte administrative de Roumanie
City locator 14.svg
Drajna

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (relief)

Voir la carte topographique de Roumanie
City locator 14.svg
Drajna

Drajna est une commune roumaine du județ de Prahova, dans la région historique de Valachie et dans la région de développement du Sud.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Drajna est située dans le nord-est du județ, sur la rive gauche de la Teleajen, dans les collines subcarpatiques (Carpates courbes), à 6 km au nord de Vălenii de Munte et à 40 km au nord de Ploiești, le chef-lieu du județ.

La municipalité est composée des onze villages suivants (population en 1992)[1] :

  • Cătunu (423) ;
  • Ciocrac (58) ;
  • Drajna de Jos (2 610) ;
  • Drajna de Sus (1 191), siège de la municipalité ;
  • Făget (329) ;
  • Ogretin (1 002) ;
  • Piatra ;
  • Pițigoi ;
  • Plai ;
  • Podurile ;
  • Poiana Mierlei (139).

Histoire[modifier | modifier le code]

Les ruines d'une forteresse gète (dace) ont été découvertes à Drajna de Sus. Ce site correspondrait à celui de Dromidava, cité par Ptolémée dans sa Géographie.

Politique[modifier | modifier le code]

Le Conseil Municipal de Drajna compte 15 sièges de conseillers municipaux. À l'issue des élections municipales de juin 2008, Mihai Gavrilă (PNL) a été élu maire de la commune[2].

Élections municipales de 2008[3]
Parti Nombre de conseillers
Parti national libéral (PNL) 8
Parti démocrate-libéral (PD-L) 4
Parti social-démocrate (PSD) 2
Parti national démocrate chrétien 1

Religions[modifier | modifier le code]

En 2002, la composition religieuse de la commune était la suivante[4] :

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2002, la commune comptait 5 744 Roumains (99,70 %) et 17 Tsiganes (0,30 %)[4].

Évolution démographique
2002 2007
5 761 5 686[5]


Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la commune repose sur l'agriculture, l'élevage, la transformation du bois (scieries, fabriques de meubles).

Communications[modifier | modifier le code]

Routes[modifier | modifier le code]

La route régionale DJ102B relie le village à Vălenii de Munte au sud et au județ de Buzău au nord-est. La route régionale DJ230 rejoint le nord, la commune de Cerașu et les Monts Siriu. La DJ100N, quant à elle, permet d'atteindre Teișani à l'ouest.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Ruines de l'église des Sts Dimitri et Parascève de 1817.
  • Moulin du XIXe siècle.
  • Manoir Filipescu Kretzulescu du XVIIe siècle, restructuré en 1912, aujourd'hui sanatorium.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]