Dragonnier de Socotra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Dragonnier de Socotra (Dracaena cinnabari) est une espèce de la famille des Dracaenaceae, ou des Ruscaceae selon la classification phylogénétique. C'est une plante arborescente monocotylédone endémique de l'île de Socotra.

Elle croît naturellement entre 150 et 1 600 m d'altitude, principalement vers 600 m dans des régions montagneuses fréquemment enveloppées de brouillards.

C'est l'une des espèces de dragonniers qui produit la résine appelée sang-dragon dont on se sert dans certaines médecines traditionnelles ou comme colorant. Cette résine faisait déjà l'objet d'un commerce dans le monde antique. La résine n'est récoltée qu'une fois par an ; d'où sa grande valeur marchande. Elle est transformée sur place en une fine poudre rouge qui est ensuite chauffée jusqu'à former une pâte noire.

Les populations naturelles de dragonniers de Socotra souffrent actuellement d'un manque de renouvellement qui serait dû non pas aux récoltes de résine, ou au pâturage mais à un assèchement général du climat de l'île[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Étude et suivi des populations de Dracaena cinnabari sur l'ile de Socotra (Yémen) par Serena Petroncini

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :