Dragonnier de Madagascar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le dragonnier de Madagascar (Dracaena marginata) est une plante arbustive de la famille des Dracaenaceae selon la classification classique, ou des Ruscaceae selon la classification phylogénétique. Elle est originaire de Madagascar et d'Afrique tropicale. Parmi les espèces du genre Dracaena, c'est la plus communément utilisée comme plante d'appartement, les horticulteurs l'appelant alors tout simplement « dragonnier » ou « dracéna ».

Une étude[1] réalisée en 1989 par la NASA le reprend parmi les plantes les plus efficaces pour débarrasser l'intérieur des bâtiments des principaux polluants domestiques.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Dragonnier de Madagascar en culture intérieure

Le Dracaena marginata peut être cultivé comme plante d'intérieur à condition de ne pas l'exposer trop longtemps à des températures inférieures à 10°C, et de ne l'arroser qu'avec une grande modération. La plante se dégarnit naturellement de la base, il est donc recommandé de l'associer à d'autres plantes qui masqueront son long tronc nu. Le bouturage à partir de tronçons de la tige est facile à réaliser.

Multiplication[modifier | modifier le code]

Le dragonnier de Madagascar se multiplie par rejetons ou drageons, par marcottage aérien, par bouture de tige et par bouture ligneuse.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) [PDF] NASA, « Interior Landscape Plants for Indoor Air Pollution Abatement »,‎ 1989 (consulté le 11 mars 2007)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :